Atmosphére de ce week end du 2 et 3 décembre 2017

Ce week-end il y a une opposition Mars-Uranus toujours d’actualité, vue la semaine dernière,

Une conjonction avec Mercure, Saturne et la lune noire moyenne en fin de signe du Sagittaire et début Capricorne qui fait un énorme sextile avec Mars, action concertée, mais un peu détournée, duelle. Il y a beaucoup de choses dans ce ciel avec notamment la lune opposée à Jupiter qui montre que pour ce moment  la protection n’est pas totalement acquise et que ce n’est pas le moment d’engager des débats ou des affaires.

Se produit aussi un carré supplémentaire Soleil 10°20 appliquant décroissant Neptune 11°30 : ce moment est intéressant, comment peut-on le décrire ? Comme une réflexion à avoir sur les valeurs des Poissons de tolérance, d’empathie, de spiritualité qui peuvent donner une ouverture, un éveil, mais aussi une désillusion, ce n’est plus le moment de croire que les choses sont encore possible dans les histoires d’affect, on peut être trompé !

C’est la dernière étape (cette année) pour anticiper ce qu’il y a à comprendre pour l’humanité avant qu’il ne soit trop tard pour agir ! Et, au plan individuel, c’est la fin des illusions entretenues durant l’année, tandis que le Soleil faisait le tour du zodiaque, au départ de sa conjonction avec Neptune, au moment du signe des Poissons, il y a neuf mois le 2 mars à 11°30 (thème ci-dessus)

C’est un bébé sceptique, trompeur-trompé, conçu à ce moment-là, qui va naitre, mais le trigone Neptune-Jupiter le protégera du pire.

Sous ces hospices, je donne un exemple que tout le monde connait : les injonctions sont toutes plus paradoxales, les unes que les autres et font qu’on ne peut agir de façon cohérente : prenons l’incitation des dirigeants à aller vers l’utilisation de voitures électriques, tandis que l’alimentation en électricité est de plus en plus menacée par la diminution programmée des centrales électriques devenues trop vieilles et dangereuses !

Prenez l’incitation à se chauffer autrement alors qu’on sait que le bois et le charbon dégage du CO2 et provoquerait encore plus de déforestation…

Au plan individuel c’est pareil, les choses sont troubles, indécises, et il faudrait arrêter de se raconter n’importe quoi, car c’est le moment de prendre les décisions, de faire face à nos responsabilités au risque de le regretter plus tard,  de ne pas les avoir prises.

Mars opposé Uranus est là pour nous en donner la force : ce sont des aspects difficiles mais énergiques, qui donne du courage pour trancher. Mars ne repasse que tous les deux ans au même endroit et bientôt Uranus ne sera plus là en face.

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *