Trajectoire de Jupiter : une année favorable en Scorpion ?

Durant son passage en Scorpion, Jupiter ne va pas aller d’un pas régulier, nous allons voir qu’ il y aura des moments plus importants que d’autres, lors des transits d’autres planètes arrivant par aspect, d’abord de conjonction.

 

Il y a d’abord la rencontre avec le Soleil, lors de la nouvelle Lune et de la pleine Lune, comme la pleine lune du 4 novembre (ci-contre) où Jupiter a été en conjonction avec les deux luminaires, ce qui annonça une accentuation du yin : mettant en lumière toutes ces affaires sur les offenses graves faites aux femmes, dans le signe du sexe, et des affaires “pourries”.

Pour la nouvelle Lune du 18 , le Soleil ne fera plus de conjonction avec Jupiter mais Jupiter sera en conjonction avec Vénus : ce genre de conjonction commencée depuis quelques jours (Jupiter et Vénus étaient visibles dans le ciel) est un cadeau du ciel :  c’est une excellente ambiance pour les affaires de cœur, d’argent, la créativité artistique qui sera à son maximum (déco, etc) …et, elle régénère le magnétisme personnel, ce qui entraine une  compagnie agréable, des rencontres favorables, des sorties, des voyages, le gout de la vie !

Vénus et Jupiter sont en trigone avec Neptune 11° (retro) et, ceci grosso modo jusqu’à la fin du Soleil en Scorpion (car Vénus s’éloigne vers le Sagittaire avec le Soleil), cela facilite l’inspiration, favorise l’imaginaire et la capacité à s’adapter, toutes les démarches socio-culturelles,

Puis, lorsque Vénus sera sorti du Scorpion, pendant le mois de décembre, puisque Neptune reste autour de 11° il restera le trigone  de Jupiter à Neptune redevenue directe, qui orientera l’individu vers une vision spirituel de la vie, l’attirant vers toute voie en rapport relevant d’un désir d’humanisme, et peut-être de la compassion pourrait enfin se manifester dans l’atmosphère de cynisme actuel. Jupiter sera à 16° en Scorpion le 31 décembre, puis avancera durant le mois de janvier lâchant le trigone, petit à petit, mais grâce à la rétrogradation en 2018, on la retrouvera en cours d’année.

Qu’est-ce qu’une rétrogradation ?

C’est la vision d’un moment où deux planètes se croisent et et “semblent” reculer à cause de leur vitesse respective, comme deux trains dans une gare. Comme on le sait, pour toute planète vue de la terre qui parcourt l’Ecliptique  voit se phénomène se produire.

Les planètes rapides font leur rétrogradation au contact du Soleil à la conjonction, tandis que les planètes lentes, la font au moment de l’opposition au Soleil et, ceci se traduit visuellement par une boucle (voir schéma extrait de “le blog d’un astrologue”)

Jupiter qui ne met qu’un peu plus d’un an à faire le tour du zodiaque fera une seule rétrogradation , dont je vais décomposer les moments.* 

Le 11 octobre 2017, elle est entrée dans le Scorpion et elle en sortira le 9 novembre 2018 :

le 30 novembre, elle est à 11° (elle avance vite),

le 31 décembre à 16° (5° : déjà elle ralentit),

elle est le 30 janvier à 21° (encore ),

et puis, elle ne fait plus que 2°30 durant le mois de février se retrouvant le 28 à 23°30,

Et ensuite  se met à rétrograder le 9 mars à 23°.

Ce ralentissement l’amène face au Soleil en Taureau le 9 mai, moment de l’opposition à 18° entre le Scorpion et le Taureau.

Toute la période d’avril et mai 2018 donne lieu à un trigone entre Jupiter et Neptune, dans le troisième décan des signes.

Elle redevient directe le 11 juillet à 13°21. Elle a parcouru une dizaine de degré, les rétrogradations se font toujours sur une dizaine de degrés, mais la planète les faisant en arrière et en avant, elle fait donc 20° de déplacement, soit deux tiers de signe, ce qui lui donne une avance très retardée, durant laquelle le Soleil avance lui d’1°/jour : ainsi, s’opère le dècallage entre le Soleil et la planète rétrograde, or le Soleil symbolise notre volonté, notre super conscience.

Quel sens intellectuel, psychologique, métaphysique pouvons nous donner à tout cela ?

En fait, nous dit Rudhyar, il semblerait qu’avant d’arriver à l’opposition avec le Soleil, la planète dont le symbolisme est en relation avec notre psychisme, se laisse un temps de réflexion pour réviser encore, notre manière de penser. En faisant sa boucle, l’esprit opère un retour sur lui-même, dit Ruperti. La conscience, se replie pour opérer un éventuel changement d’orientation par rapport au Soleil, le père symbolique, soit pour revenir transformé, soit définitivement repliée sur elle-même. Et Larzul ajoute : sur le plan karmique, ”plus encore qu’une planète mal aspectée, elle situera un défaut notable,  dans le caractère du natif, d’où les conséquences dommageables”, aussi lors du passage en rétrogradation, si vous avez la même planète rétrograde c’est une occasion de réfléchir et de faire un travail correctif. Jupiter qui est une planète d’expansion, offre la possibilité de la réussite, mais cette réussite demande de partager, de gré ou de force, avec une personne qui devient une charge dans votre vie. Jupiter rétrograde, rappelle que dans ce cas la vie ne fait pas de cadeaux : la Némésis, la justice aux yeux bandées, sait sur vous des choses que vous ne savez pas dont elle demande le remboursement, dans ce cas particulier puisque Jupiter vous comble de ses bienfaits.

Il y a trois passages au total sur les mêmes degrés du zodiaque :

un passage à l’aller, un passage en arrière, et un au retour ce qui sera bouclé le 6 octobre 2018, lorsque la planète sera de nouveau à 23° du Scorpion, pour terminer sa course en Scorpion le 8 novembre 2018, où là elle fera  en un mois et deux jours.

On a coutume de dire : “jamais deux sans trois”. Le premier passage est une sensibilisation, un avertissement, le second un retour sur soi, la chose à comprendre ou à faire, qui devrait l’être au troisième !

En tout cas, les planètes semblent nous le demander.

A nous de savoir quoi … ce qu’on doit trouver en associant le sens de Jupiter et du signe du Scorpion, par le biais de son maitre Pluton là où il se trouve dans notre théme. Il faut toujours considérer le maitre du signe en cause, en ce moment Pluton en Capricorne, qui apporte son côté transformateur pour une demande d’éthique, de restrictions, de responsabilisation !

Ce calendrier vous permet de voir sur vos thèmes, ce qui est concerné, en terme de transits sur vos planètes, sur vos maisons.

*(pour les planètes lentes  les rétrogradations durent plusieurs mois, pratiquement une fois par décan, mais la distance de rétrogradation est toujours plus ou moins de 10° en arriére)


 

Écrit par 

5 commentaires sur “Trajectoire de Jupiter : une année favorable en Scorpion ?”

  1. Bonjour, Très instructif votre explication sur la rétrogradation de Jupiter, d’autant plus que j’essaie d’aider un ami dont Jupiter va transiter son MC/Saturne (capricorne ascendant capricorne) à 13° et Vénus à 23 ° du Scorpion, les phases stationnaires sont encore plus significatives, je crois bien. Cela pourrait faire penser à une période très bénéfique concernant ses valeurs, ses ambitions même une promotion dans le travail ou une rencontre amoureuse. Pluton en MIX, une remise en question profonde de ses croyances. Vous évoquez que la conscience peut se transformée ou se repliée sur elle même au moment de l’opposition au soleil pourquoi un tel repli ? (il n’a ni Jupiter, ni Pluton rétrograde) car étant très saturnien et déjà dépressif, je trouve que le risque est présent mais pourquoi aurait-il lieu ? J’aimerai comprendre ce risque pour peut-être l’anticiper…
    je vous remercie pour votre retour et ai toujours beaucoup de plaisir à vous lire,

    1. Merci, du compliment. Cette partie du texte provient d’une conférence de Ruperti que j’ai la chance d’avoir sur bande magnéto. Il s’agit d’une explication de la retrogradation pas de l’opposition. On peut lire la même chose chez Bill Tierney, etc : se sont ses paroles . Jupiter est une planète sociale, pour l’amour c’est vénus, certes en conjonction actuellement et en plus dans un joli trigone qui va durer. Je n’ai pas de mention particuliére sur les phases stationnaires, moi même ayant un jupiter direct stationnaire, je pense qu’il est moins favorable parce qu’il fixe l’energie au lieu de la laisser progresser directement, elle est donc immobilisée.
      Chez un capricorne capricorne plus un saturne MC,scorpion, avec actuellement pluton en maison I, et qui a vécu les carrées uranus pluton, pas encore finis totalement car les effets durent, l’arrivée la plus positive sera Uranus en taureau en 2018 qui secouera la crispation. Je ne fais pas d’analyse sans savoir l’âge, car les gens interagissent différemment selon la période de vie. Je pense que c’est une personne de 1985, puisque pluton est en scorpion. Je connais bien les problémes des capricornes, que j’estime : ils sont effectivement fragiles à cause de leur interiorisation et de leur raideur, mais on peut aussi aller voir la polarité en face en cancer, et la lune, pour voir si on peut agir la dessus, Mais voir aussi la finalité en regardant les noeuds, ici en taureau scorpion ? donc jupiter est au noeud sud ? ici, il s’agit de comprendre des choses qui sont dans l’inconscient qui vont remonter, et on aura encore plus d’anxiété, mais comme c’est “bénéfique” il faut croire que cela amenera du passé quelque chose de bien.

      1. Ah si bien je comprends, le fait que Jupiter soit stationnaire sur son MC/saturne et sa Vénus va peut-être plus fixer l’énergie de ces planètes que de les faire évoluer… Sinon il est de fin 1983, La lune en vierge en M8 est en carré justement à Jupiter, Neptune et même au Soleil si on prend une orbe de 5/6 °, donc elle n’aide pas vraiment à aller vers l’autre puisqu’elle est maître de la 7. Sinon il a les NL en sagittaire M11, Gémeaux M5 avec Jupiter et Uranus qui entourent le NS. Pluton est déjà passé 2 fois sur son ascendant, le 3ème passage est pour bientôt. L’année 2018 sera plus libératrice, c’est sûr !

  2. Bonjour Emma,

    Une petite erreur a dû se glisser, vous dites : “Jupiter qui ne met qu’un peu plus d’un an à faire le tour du zodiaque…” : Jupiter reste environ 1 an par signe et met donc 12 ans pour faire le tour du zodiaque.

    1. Chantal, ce n’est pas une erreur. Pour dire cela je prend les éphémérides et ce n’est pas aussi régulier que cela, ça peut même être beaucoup moins cela dépend des signes : dans les livres on ne donne que des moyennes. il faut donc aller voir les durée pour toutes les planètes.Jupiter entre en sagittaire le 9 novembre 2018 et est entré en octobre 2017. En fait l’écliptique n’est pas ronde mais elliptique. Un exemple particulièrement intéressant en 2010 en poissons avec un parcours du 19 janvier au 7 juin donc de 4 mois et 11 jours puis un moment en bélier une rétrogradation et enfin un retour durant 4 mois et 12 jours pour entrer en Bélier de nouveau le 23 janvier 2011. Ce qui fait un total de huit mois et 23 jours, loin de l’année. Pourquoi ? les poissons et les capricornes, même les béliers sont des signes de courte élongation du soleil (le soleil va moins haut).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *