Technique astro : le père et la mère au travers des maisons IV et X

L’astrologie traditionnelle, place la mère en maison IV et le père en maison X.

L’Axe IV/X étant l’axe Cancer-Capricorne, devient celui des parents, mais c’est aussi comment l’individu exprime son potentiel de puissance dans la société .

Le Cancer est le fondement, le début et la fin de la vie, minuit/zero heure, le Capricorne, maison X est le père, la vocation, celui qui transmet son métier, « je suis boulanger tu seras boulanger, agriculteur, tu reprendras la ferme, etc », et celui qui le présente au monde car c’est encore lui qui va le déclarer à la mairie. 

Cette approche est encore juste, même si la mère joue souvent les deux rôles, car il n’en demeure pas moins que l’enfant -surtout le garçon- recherche toujours son père et tend à vouloir « tenir de lui ». La meilleure des mères ne saurait remplacer le père absent : les enfants recherchent leur géniteur et vont tout faire pour aller vers lui. 

L’astrologie humaniste privilégie les maisons aux signes parce qu’elles sont plus personnelles, ce qui pour moi est la vraie raison de ce discours qui laisse de côté la priorité des signes de l’ astrologie traditionnelle qui sont des représentations de symboles. Il faut dire aussi que dans l’astrologie bouddhiste, le signe du Capricorne se trouve en maison IV, et celui du Cancer en maison X, que celle-ci a influencé les humanistes, ainsi le pére est en IV. Il y a donc un véritable débat entre quelle maison pour le pére et quelle maison pour la mère, il faut le savoir lorsqu’on prend un livre d’astrologie au hasard.

Comme nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord, il faudra systématiquement essayer les deux en posant des questions à vos interlocuteurs, en vous servant de la technique, mais tout l’axe qui sera passé en revue dans les deux sens. De plus,

 il arrive souvent que l’enfant/ adulte ait du mal à démêler les interférences entre les désirs/actions du père et de la mère, en attribuant un rôle à l’un plutôt qu’à l’autre, le couple des parents étant indissociable quand il y en a un. Vous  éviterez de projeter vos idées, et d’être influencer par les écrits des psychiatres qui ont eu tendances à mettre toute la responsabilité sur les mères, le père étant dans la tête de l’enfant même s’il ne l’exprime pas, dans tous les cas possibles (Dolto, Willy Barral, etc).

Voici un extrait d’un  cours de Christian Drouaillet : « La planète qui maitrise le signe du Cancer est la Lune, principe féminin, et celle qui maitrise le signe du Capricorne est Saturne, le père vu sous les traits de Saturne en tant que celui qui dit la loi, alors que le principe masculin fécondant est vu sous les traits du Soleil, dans le signe du Lion. (De même que l’amour est régit par la V en Lion, et le mariage en VII, les contrats, on voit qu’il y a une vision séparée des rôles.)

Les rapports des trois planètes nous disent comment nous regardons nos parents à travers les images parentales : c’est  la fonction être, la fonction de l’identité. Le Milieu du Ciel et le Fond Ciel  dans ce cas ne parlent pas de nous, mais de comment on voit nos parents. Le MC des enfants parlent de « comment ils nous voient », aussi des frères et sœurs n’ont pas les mêmes thèmes car il s’agit d’un ressenti personnel.

Nos  parents intérieurs ou imagos, c’est comment on manifeste dans le monde le père et la mère, qu’on aurait aimé avoir mais qui ne correspond pas à la réalité  

Au début de la vie, on confond le père et la mère intérieure avec les « vivants ». Ce qui m’anime moi reste coloré de ce qui animait mon père et ma mère. Le thème de la mère est  aussi le thème de son état d’être au moment de ma naissance puisque c’est un thème horaire, qui matérialise son accouchement, un instantané de son état d’âme au moment de la venue au monde du bébé. 

La Maison X  est  une matrice sociale, psychique.

En Maison IV, sous nos pieds est véhiculé le nom des parents, en général celui du père souvent deux noms maintenant, les ancêtres,  le foyer

On a quatre types d’approches selon les qualités d’énergie (feu, terre, air, eau) des signes des maisons du Milieu du Ciel et du Fond du Ciel des ressentis des pères et mères

Comme on se construit par la confrontation, (le Milieu du Ciel et l’Ascendant ainsi que le Fond du Ciel et l’Ascendant sont en  tendance de carrés) , on va chercher se qui nous dérange dans le rapport avec ces deux maisons et nos deux parents, en X avec le père ou pas (si pas de pére et là il y aura un manque), en IV avec la mère. 

Air : pensée, on aimerait pouvoir communiquer mais on ne peut pas

Feu : dynamique, individualiste ou trop altruiste, s’occupe des autres

Terre : matérialiste, dans le concret, du fixe, du pouvoir

Eau : mère « sainte ou martyre », très émotionnelle

Si je suis poussé à devenir un communiquant, je dois trouver un équilibre, j’ai donc un Millieu du Ciel en air et des difficultés à communiquer qui plus tard vont se résoudre (dynamique du carré) car tout est une affaire de projections.

Rappelons qu’il y a deux signes en maisons et qu’il faut prendre le signe du milieu du ciel, d’abord donc la planète la plus proche du MC peut-être en Maison IX. Il ne faut pas rester dans une situation figée quand on cherche le sens des choses il faut demander à notre interlocuteur sa situation personnelle réelle.

Nos qualités personnelles comme parents :

Lune en signe, qualités personnelles de mère  Lune en Verseau /air, communication, notion de liberté, d’originalité, d’ouverture, froideur, éloignement, humanisme, protection, soins psychologiques, plutôt sociale

Saturne : nos qualités de père Saturne en Vierge, Soleil en Poissons – terre et eau – faire  quelque chose de concret, servir les autres, un travail de second, consciencieux, pénible, axe du service, dimension  du parent qui dit les lois dans la société.

On se sort du “problème” papa-maman avec nos planètes en maison en essayant de comprendre ce qu’elles signifient : si l’on met la mère en maison IV, en X il s’agit d’ un problème de père qui nous transmet une “dynamique” dans la société où nous seront peut-être en difficulté.

Exemples : en secteur X

Saturne  mon père, avait un problème avec son père – en X  – qu’il me transmet, donc il faut  sortir de la culpabilité, oser la critique et réinstaller la planète Saturne  comme père intérieur.

Si j’ai Saturne en IV ma mère avait un problème avec son père qu’elle me transmet. 

Pluton en secteur  : La mère a chargé son enfant de toute la puissance qu’elle ne pouvait pas avoir. Son image “père et, du père de ses enfants” : elle est ambitieuse, il est possible qu’elle ne soit  pas maternante, elle projette sur ses enfants ce qu’elle n’a pas pu être (injonction : “tu dois réussir”).

Pour un homme, une femme ambitieuse qui va devenir l’ennemie de sa belle-mère. Pour une femme, une femme-femme plutôt qu’une femme mère, problème avec elle-même dans sa féminité

Mercure : maman à un problème avec la fratrie.

Mars : maman a un problème avec un frère ainé

Lune : en exil en secteur X (dans quel signe, et ici c’est aussi la popularité, alors ?)  elles se projette dans un rôle de mère sociale comme Amma, mais en tant que mère son rôle est en maison IV

Avec la Lune en M IV, le père -ou la mère – a un problème avec sa mère ou avec la mère de ses enfants : c’est la mère qui est morte dans l’enfance ou bien la mère est dominante, il va sans arrêt chez sa mère, etc, « je suis bien chez moi », mais la mère est au centre.

Dans une famille, tout le monde ne porte pas le problème, mais il y en a qui cumule. Le pilier famille devient enfermant, difficultés à couper sainement.

Les transpersonnelles dans l’axe IV – X ont un sens identique, soit pour la mère soit pour le père, elles les décrivent (Neptune-Poissons = artiste, spirituel/le, Uranus-Verseau = extravagant/e, original/e, Jupiter-Sagittaire = camarade, sportif/ve).

Avec Saturne en M X, ma mère avait un problème avec son père du coup, elle me le transmet et, pour pouvoir vivre ma mère intérieure, il faut que je critique mon parent pour y arriver, parce que rien ne se construit sans confrontation. J’amène mon ambition familiale dans le monde, mes capacités sont de l’ordre d’un karma que je garde comme un passé qui est lourd et important.

Uranus : elle a un problème avec la perfection, soit une mère insatisfaite ou difficile, archétype uranien, comment faire pour ne pas être imparfait ? 

Neptune : “complexe du sauveur”, ou complexe d’abandon (carré , quinconce Lune/Neptune), se plaint tout le temps, nostalgie, « Mère Térésa » qui s’occupe des enfants des autres, ou mère très religieuse ayant peur d’être abandonnée, peut-être trop  rêveuse, manquant du sens des réalités.

Pluton  :  une mère dans le pouvoir,  trop de volonté,  contrôlante, persécutée par sa propre mère, qui va négocier en persécutant elle-même ou, en transmettant son sentiment de persécution,  transmission des angoisses, angoisses devenant un pouvoir.

La Lune noire : un manque angoissant avec la mère, elle transmet le fait que la personne ne va pas vouloir avoir d’enfants :  il y a un rapport avec « il me manque, quelque chose pour être bien ».

Axe des nœuds en IV/X : indique un  lien karmique de nos parents avec notre propre âme

Chiron en M X, la mère porte une blessure qu’elle transmet à son enfant

En superposition de thèmes, voir l’axe des nœuds avec l’autre personne,  les  planètes Saturne, Lune  et les maîtres de la  M X et de la M IV.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.