Pleine lune du 6 septembre 2017 : un grand trigone

Cette pleine Lune forme un grand trigone en signe de feu, entre Mercure Direct 28° Saturne Direct 21° et Uranus Rétrograde 28°. On doit ajouter la Lune noire 23° conjointe Saturne 21°.  Mars en Vierge à 0°34 encore en conjonction avec Mercure en Lion, dissociée de son feu,  et surtout le nœud nord en Lion à 24°. Le nœud nord en Lion c’est “qui aura la plus belle bombinette”, celle-ci évidement servant de phallus à ces messieurs. Nous sommes dans une crise d’ego !

Mercure redevenu directe de même que Saturne, va peut-être leurs permettre d’y voir un peu plus clair, d’être plus rationnels, Saturne servant d’apex à un triangle rectangle dont la base est l’opposition Uranus-Jupiter (celle-ci n’est pas non plus une opposition tranquille) sert de modérateur, mais avec, encore, la lune noire moyenne, la guerrière, la vindicative, à 23°.

La Lune opposée au Soleil à 13°53 est aussi et surtout conjointe mais séparante à Neptune à 12°49. Pluton à 16°59 sert d’apex a un joli triangle rectangle entre l’opposition de la Lune-Neptune et du Soleil, sextile à Lune Neptune et trigone au Soleil !

C’est lui qui fait entendre sa voix dans la tempête internationale ambiante : il faut espérer régler les problèmes entre les parties qui sont au bord de la guerre avec les trigones et les sextiles : ce grand trigone et ce triangle rectangle de la pleine lune est peut-être de bon augure (comme aurait dit les anciens qui scrutaient dans les entrailles des poulets avant de faire de l’astrologie), au moment où les bombes des uns et des autres se font entendre. Négocier, sans se laisser prendre par le sesqui-carré Soleil-Uranus et le semi-carré Lune Uranus : la pleine Lune peut marquer le point d’orgue d’un mauvais moment,qui espérons le va passer.

Mars enfin entrée en Vierge, séparée de Mercure – un duo d’enfer pour se quereller –  peut faire une bonne analyse de la situation face à une Lune totalement « hors » de la réalité. A côté de tout cela, nos  problèmes personnels ne sont peut-être pas aussi importants que d’habitude, même si c’est la rentrée de la grogne pour beaucoup. N’oublions pas non plus l’éclipse avec la conjonction Soleil-Mars du 21 août à 29° du Lion, qui peut manifester (selon les spécialistes)  sa puissance durant plusieurs mois (pour ceux qui en vacances ne l’ont pas lu, voir août).

Voici ce que dit Laurence Larzule à propos de Saturne et de la Lune noire, qui se trouve toujours en conjonction: “Saturne est orienté à l’ouest, associé au soir, à la course descendante du Soleil…

« La Lune noire est associée au nord, au froid, au sombre. Elle stocke des données remontant à notre vie antérieure qu’elle réactive, à chacun de ses transits (donc ici en Sagittaire). C’est par elle que nous accédons à la conscience. Elle nous oblige à être dans notre différence. Elle exprime le désir et l’impossibilité de retrouver l’osmose…Nous allons vivre des expériences « difficiles », tant que nous ne comprenons pas que qu’il faut sacrifier quelque chose en nous, pour atteindre notre dimension spirituelle…elle est fatalité puisqu’indépendante de nos actions actuelles.”


 

Print Friendly, PDF & Email

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *