Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, président de la république, française  depuis début mai 2017,  est né le jour du solstice d’hiver, le 21 décembre 1977 à 10 h 40 à Amiens.

Il est intéressant de noter que c’est le moment où le Soleil est le plus bas, donc le moins fort, d’où la nécessité de se concentrer sur Jupiter qui est le maitre du Sagittaire.

Depuis son arrivée sur la scène politique la question qui revient sans cesse est : quelle est sa personnalité mais on commence  un peu à comprendre  au bout d’un an…

Jupiter a comme symbolique celle du Dieu des dieux qui chassa Saturne – le père pour le remplacer : c’est de la communication !

Mais en fait, son thème n’est pas aussi marqué par la planète qu’on veut bien le dire. Pour que Jupiter soit considéré en astrologie comme une planète valorisante  , il faut qu’elle bien placée, dominante dans un thème. Jupiter retro est  en exaltation en Cancer, ce qui est son cas ici. C’est même la seule, car il n’a pas de valorisation autre dans son thème. Le Cancer est le signe du foyer, mais aussi de la lune, qui donne bien située au MC le succès  public, ce qui est paradoxale  puisque sa place est en IV au fond du ciel (cela fait partie des multiples contradictions de l’astrologie). C’est la foule. Sa lune est d’ailleurs en secteur III, les proches, et en Taureau, ce qui montre une forte avidité, mais elle y est bien placée en exaltation. Par contre, pas pour la célébrité.

Jupiter à 1° Cancer  est rétrograde, conjointe à la Lune noire, opposée à son amas en Sagittaire : la Lune noire a une influence pernicieuse, troublante. Tout individu ordinaire soumis à son influence dans un endroit important du thème, ressent un sentiment de manque à cet endroit. Au niveau de Vénus une problématique amoureuse, soit froideur soit excès. Au niveau de la conjonction lune noire Jupiter, c’est la relation au social et ici il peut y avoir assujettissement de Jupiter (ambition sociale à une exigence de réussite envers et contre tous : arrivisme). Au niveau de l’opposition, lune noire Soleil , c’est la peur d’être castré, menacé. (voir Laurence Larzule : ABC de l’astrologie karmique).

Par progression, durant quarante ans Jupiter a reculé en Gémeaux, signe de dualité et de légéreté, d’instabilité, et il s’est collé à la lune noire.

Le Soleil à 29°28 en Sagittaire est en secteur XI -secteur du Verseau- avec un amas de planètes dont Mercure rétrograde à 29°51  venait  de passer de Épiméthée rétrograde à Prométhée rétrograde  à la suite d’une conjonction inférieure avec le Soleil.

Cette conjonction (à moins de 8°) est une dilution avec le Soleil qui n’est pas bonne pour Mercure, il n’y a pas de distanciation entre la volonté solaire et le mentale n’arrive pas à de personnaliser, il est dans la suggestion maximum des désirs du Soleil, du Moi. 

Le Sagittaire est un signe,  sympathique, de feu, mutable, mais dont le défaut est d’être didactique lorsqu’il pense avoir la Vérité, ce qui est généralement le cas.

On trouve également  la conjonction Vénus – dite  Lucifer à 21°48 , conjointe à Neptune à 16°28 indiquant un tempérament artiste, sans doute refoulé à cause de l’opposition à la Lune noire moyenne en Gémeaux à 26°59 et …à Jupiter rétrograde à 1° en Cancer (Starmania : “j’aurais voulu être un artiste”).

L’axe Sagittaire-Gémeaux en V/XI (amour enfants et projets, idéaux) est le plus important car le plus chargé en planètes (Soleil, Vénus, Mercure, Neptune) qui sont respectivement maitresses des signes et maisons : Neptune pour les Poissons et M II  (invite à ne pas s’accrocher à ses gains  et les gains vont servir à faire réaliser les espoirs et projets), Vénus maitresse de la Balance interceptée possédant Pluton et le nœud nord en secteur VIII (argent du conjoint, des associés et partenaires mis à disposition pour les idéaux de la XI), et Vénus pour le Taureau (possédant la Lune, M III et M IV  fratrie, et ses plus proches qui vont servir les idéaux et les espoirs), Mercure pour la Vierge (possédant Saturne en secteur VII , l’alter ego, les partenaires  seront cooptés pour servir les idéaux ) et Mercure possédant les Gémeaux en M V (les amours, ami(e)s de cœur seront serviront les idéaux). 

L’ Ascendant Capricorne à 28°45, avec comme maître d’ascendant  Saturne rétrograde, à 0°34 en Vierge, en secteur VII,  avec un maitre en maitre Mercure opposé Jupiter, en vierge indique restriction, tendance à tout contrôler, à se méfier  par peur ce qui augmente la distorsion entre son désir d’agir librement en Sagittaire, signe optimiste, et la loi saturnienne qui bloque, limite et rend très vite antipathique.

L’opposition Mercure-Jupiter fait  les beaux parleurs  (il aime le théâtre) quand il n’y a pas de Saturne pour les limiter, mais Jupiter fait un sextile à Saturne en même temps l’opposition Mercure – Lune noire fait l’esprit critique, la lucidité. Son Jupiter est rétrograde, opposé à l’amas avec Soleil, Mercure, Vénus, ce qui ne fait qu’amplifier l’importance de Saturne rétrograde en maison VII, trigone au Soleil .

 Son second ascendant est le signe du Verseau, (cas particulier du signe intercepté en secteur I) dont le maître est Uranus en exaltation en Scorpion en secteur IX : un signe  armè pour la politique, avec Jupiter comme maître, et comme Planète maitresse Pluton.

Or Jupiter maitrise les planètes Neptune, Soleil, Mercure et Vénus et, la IX  par analogie, donc Uranus.

Uranus est opposé à la Lune en Taureau ici en exaltation. On touche ici à la problématique personnelle, affective, familiale : problème pour se marier avec la femme de sa vie,  une vie familiale avec les petits-enfants, ce qui pour une Lune Taureau et un Jupiter Cancer, est un renoncement,  typiquement la manifestation d’un Jupiter rétrograde, qui ne peut tout avoir !

Je crois que c’est l’opposition de ces deux planètes qui le définit le mieux

Le fait que la Lune soit opposée à ce second maître d’ascendant est important car le thème est en forme dite de Bol, la Lune,  seule hors du bol, est capitale, dominante. on le voit lors des sommets, des commémorations faire  des accolades.

Le Bol crée un hémisphère rempli par les planètes concentrées entre les signes du Cancer et du Sagittaire, fermé par l’opposition de  Jupiter au Soleil (et de Mercure R à Jupiter) annonçant un problème de communication qui l’obligera à changer de comportement, chaque fois qu’il se heurtera au mécontentement, et même une dualité quant-à son évaluation des comportements à adopter.

Uranus en secteur IX en exaltation, dans le signe du Milieu du ciel , côté IX,  maître de son second ascendant Verseau concerne l’ouverture par les études et les voyages (on le voit dans le choix de ses ministres venus de tous horizons), de ses stages aux États-Unis, la fréquentation de personnes originales, différentes, mais il a un malaise avec les pauvres, les miséreux, les sans-avenirs, les déclassés ; Uranus opposé à la Lune sensuelle, jouisseuse, artiste est mal à l’aise avec la misére, qui n’est pas son monde.

L’opposition de Jupiter (ici sens de légalité, de la bienveillance)  au Soleil (le protecteur absolu) définit une personnalité à la recherche de sa propre grandeur et expansion !

Analysons l’aspect strictement karmique du thème (bien que tout  converge toujours) :

Nous trouvons l’axe des nœuds karmiques dans les signes Bélier-Balance , signes qui sont interceptés dans l’axe de maisons II/VIII, axe des possessions.

Cet axe de signe  est la relation aux autres – côté Balance – qui permet de savoir qui l’on est en Bélier et comment l’on s’identifie, à quoi, à qui, comment on se définit d’abord, sans référence à qui que ce soit ou à quoi que ce soit, sauf à soi-même, c’est ce qui est en cause dans cet axe de nœuds. S’il se situe dans l’axe II/VIII des possessions et dépossessions, c’est avant toute chose, par celles-ci, gagnées ou non par son travail qu’il se définit. Vénus est en conjonction au Soleil, directe et non interceptée, conjointe à Neptune, il plait, il le sait, il s’en sert, c’est naturel chez lui. Cela lui permet d’asseoir sa puissance en secteur VIII avec Pluton de surcroit – mais intercepté (heureusement).

Pour le nœud sud intercepté en secteur II,  on a comme régent :

Mars 11°, rétrograde angulaire intercepté en secteur VII,  faisant un sextile  à Pluton 16° au nœud nord intercepté en secteur IX. Ici nous sommes en plein dans le karmique négatif, toute la force ou pas de cet homme transmise par ses ancêtres, dont ses parents (médecins), est une frustration et il prend une revanche sur un passé qu’on ne connait pas. Il y a avec ce sextile un lien concret, qui signifie une revanche.

Mars est carré à Uranus et la Lune en oppositions, apex du t -carré, cet aspect si important dans le thème.   Mars R- Lune donne des humeurs, une personne qui se sent offensée à la moindre contrariété, de la vivacité qui nuit, une difficulté à finir ses actions,  une attraction pour le bizarre. L’opposition Uranus-Lune donne souvent une  personne qui sous-estime ses subordonnés, et peut avoir des sentiments anti sociaux…

Ceci nous montre la force d’Uranus maitre de l’ascendant Verseau tout entier contenu dans la un, qui lors de l’opposition de 42 ans ne manquera pas de faire du remue-ménage. Je continue l’analyse des interceptions et les signes liés.

Nous nous trouvons devant un thème où il y a deux axes de signes interceptés : l’axe Lion-Verseau (ego versus non ego), et l’axe Bélier-Balance (moi versus l’alter ego) cela  donne plus de force aux maisons liées par un seul signe, et à leur planète propriétaire, surtout si celui-ci n’est pas intercepté. Toute planète interceptée agissant avec une énergie tantôt trop forte, tantôt faible, mal canalisée, surcompensant.

Les secteurs liés ou maisons liées sont au nombre de 4 : on trouve  l’axe de  signes Cancer-Capricorne qui ouvre deux maisons successives et l’axe de signe Taureau-Scorpion qui ouvre deux autres maisons succéssives. Il en résulte une importance plus grandes des planètes qui gouvernent les axes des maisons qui sont respectivement Lune et Saturne puis Vénus et Mars (ce qui indirectement reviendra à permettre l’évolution ou non demandée par l’axe des nœuds Bélier et Balance, gouvernée aussi par Vénus et Mars).

Dans les signes liés, il y a les deux signes de Terre : Taureau et Capricorne, ce sont des signes de pouvoir et de possession, de fructification ou d’assèchement. Gérante des secteurs XII et I , et de l’ascendant,  Saturne va se charger de faire face aux crises type maison VI. Mais, il n’emportera pas l’adhésion si facilement avec Saturne rétrograde sextil à Jupiter rétrograde, il assumera ses choix avec  efficacité, la capacité à faire les activités sociales d’une manière “très personnelle”.

Face à eux, deux signes d’eau, Cancer et Scorpion, un ensemble fertile : le Scorpion – la sexualité  et, le Cancer – la famille.

Les planètes qui les régissent Vénus, Saturne, Pluton, Lune singletone (seule dans un hémisphère) en exaltation,  sont  fortes. La lune est de loin la plus importante, avec sa position valorisée. Le souci avec la Lune serait de trop en faire, trop vite du fait de  l’opposition avec Uranus  et de son exaltation  “C’est un aspect opposant la vie quotidienne à la foule, ne facilite pas les contacts… les natifs paraissent trop excentriques.(Hadès)”! Bien que les planètes en Terre,   Saturne en Vierge, Lune en Taureau, l’ancrent dans la patience, et la stabilité.

Passons à autre chose :

Les planètes rétrogrades sont  toujours dominantes au niveau du karma selon Andrieu, parce que les nœuds qui remontent dans le sens horaire les rencontrent, tandis qu’elles vont en arrière vers elles, ce qui donne des rendez-vous karmiques. On doit donc surtout surveiller Mars rétrograde en Lion intercepté, et Jupiter rétrograde en Cancer, Saturne rétrograde, et Mercure rétrograde.

Le plus dommageable est que Mars rétrograde est aussi intercepté (qui est une planète personnelle) et ne devient pas direct par progression avant ses 69 ans, ce qui indique qu’il aura toujours une limitation bien qu’ il existe un trigone  entre Mars Retro et Neptune qui lie l’inspiration  à l’action, mais celle-ci est contrainte, c’est l’indication de son tempérament artistique, plus que de lutteur.

Mars R est apex d’un T (triangle) carré  dont la Lune et Uranus forment la base  qui indique que “les groupements (Lune) s’opposeront à l’action du natif, Mars R carré à Uranus incitant à des actes soudains, impulsifs, rendant imprévisible, nerveux.

Les quinconces sont des aspects karmiques car on ne peut les mettre de côté longtemps, ils sont porteurs de désirs ambivalents qui se rappellent à nous à un moment où un autre si l’on fait taire leur petite voix et, surtout il possède un yod pointant vers la Lune, encore elle ! Quand des planètes passent en transit sur le yod, elles le mettent en marche comme une roue, déclenchant des actions et des réactions. Il faut donc particulièrement surveiller le moment où Uranus passera sur la Lune en Taureau en juillet 2021, ce sera un moment important pour lui,  sachant qu’ Uranus exactement opposé à la Lune à 14° est le point de résolution du Yod (mi-point des sextiles , opposé à la lune).

Il y a plusieurs quinconces du fait de la conjonction des planètes, mais je n’ étudierais que les plus exacts.

 quinconce Lune-Pluton décroissant : il a peut-être des problèmes avec ses sentiments passionnés, liés à sa (grand) mère puis à sa femme ; ce quinconce est plutonien dans ses effets, il s’agit de transformer les sentiments par rapport à la  symbolique maternelle, il y a fixation.

quinconce Lune-Neptune décroissant: lié à la spiritualité, donne de la douceur, de l’intuition, mais la Lune en Taureau donne une oralité assez forte, la mère-ici la grand mère (et l’épouse) sont perçues surtout comme nourricière et protectrice. Il est possible que la force du premier quinconce empêche la réalisation du second, car tout est une question de croissance intérieure.

En conclusion, on voit un Uranus très fort -maitre du verseau second ascendant -face à une Lune très forte (planètes en exaltation), d’autre part la lune c’est la mère, il y a donc psychologiquement une opposition très forte à celle-ci remplacée par une épouse qui a le même âge que celle-ci, montrant qu’il ne se soucie pas des normes imposées par la société -une vision très Verseau ! De ce fait, il prend la place du Père matérialisé dans le thème par son Saturne rétrograde, maitre de l’ascendant Capricorne et en opposition avec celui-ci. Ici on est vraiment dans la symbolique de Jupiter qui grâce à une astuce de sa mère réussit à prendre la place de son propre père Saturne.

Vous pouvez voir ci-contre le thème de la déclaration officielle de candidature du président  le 16 novembre 2016. Jupiter passait à ce moment là sur son Pluton, et Pluton et Vénus était dans sa maison I en Capricorne. Pluton à ce moment-là était en carré à Jupiter et à Uranus, Jupiter et Uranus étant opposées ! Neptune était conjointe au nœud sud et sextile à Vénus. La Lune était trigone à Jupiter. Ceci nous donne des indices sur les planètes qui sont le plus signifiantes pour lui. Uranus était  passée sur son nœud sud dans son interception, et l’avait réveillé (ministère, puis création du mouvement “En Marche”, récolte de fonds, démission du gouvernement, lancement de sa campagne, se sont fait en amont, tandis que Jupiter passait sur son nœud nord les activant dans l’interception !).

Voici ce que dit Hadès à propos de l’encadrement du MC natal : Neptune encadrant avec  Uranus le MC : “peut concerner la création d’un parti puis son explosion, un changement de rythme dans la pensée, ce qui modifie le destin, celui-ci est partagé entre intuition et progrès… Des amis engagés dans un système politique (ou religieux) peuvent influencer. La maturité est marqué par un “engagement politique”, des expériences spirituelles, des voyages.

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.