L’amas en Poissons de janvier 2017

Il y a tant de choses à dire entre les mouvements de l’année et le mois qu’on ne peut les traiter dans un seul article. L’amas en Poissons est ce qui vient à nous maintenant.

Actuellement, avec l’arrivée de Vénus en Poissons, nous avons une concentration extraordinaire en Poissons, bien que la lune les a déjà quitté, mais il y a Mars et toujours le nœud sud, Neptune et Chiron.

Nous n’auront pas LA véritable conjonction entre Vénus et Mars, mais une conjonction avec 5° d’orbe qui se fera en fin du mois durant quelques jours, en attendant la conjonction est là dès le 8 janvier avec une orbe autour de 10°, puis Mars marchant plus vite partira en Bélier, laissant Vénus derrière, mais durant le mois de février, elles seront encore dans la même situation dans le Bélier.

L’aspect psychologique d’une influence ne nécessite pas une précision d’horloge, donc l’effet est là dans la rencontre des planètes dont l’une approche l’autre. Il ne s’agit pas de dater une action, avec un degré avant, un degré dessus et un degré séparant, cela vous le faites si une de vos planètes est contactée, mais pour l’ambiance vous l’avez. Vous êtes “in the mood”, dans la subtilité de Vénus qui s’approche de Mars durant le mois de janvier dans un signe où elle est en exaltation.

Que signifie cet amas en Poissons, le dernier signe du zodiaque ?

L’amas en Poissons c’est un moment de relâchement des tensions. Les Poissons se sont le silence, la réflexion, la méditation, la retraite, l’arrêt d’une avancée, la désillusion aussi avec ici Neptune conjoint nœud sud, et le nœud nord en Vierge qui continue à analyser, mais c’est aussi soigner, rechercher l’unité de la conscience, laisser des choses s’en aller, et faire le bilan de ce qu’on va laisser derrière soi (ça tombe bien car on est dans la période des résolutions), il peut s’agir de pertes, mais aussi des poubelles de l’âme, comment nous avons perdu notre temps à vouloir des choses qui nous paraissent inutiles, maintenant. Nous vivons des choses qui sont temporaires, c’est ce dont les Poissons nous font prendre conscience.

Vénus mettra un mois à traverser les Poissons, puis reviendra un moment en arrière, Mars en Poissons peut être très matérialiste, elle peut induire la recherche de l’argent (place de vénus en exaltation), un besoin accru de sexualité, cela peut amener de la violence, puisqu’il s’agit d’une planète guerrière.

Vénus et l’amas vont-t-il adoucir le t-carré entre l’opposition Jupiter-Uranus dont l’apex est le Soleil conjoint Pluton en Capricorne. Avec Jupiter opposé Uranus nous sommes dans une augmentation de l’énergie nerveuse qui peut causer des torts, des malaises, le point réflexe de Pluton-Soleil étant en Cancer où on ne trouve pas de planète, mais régit par la lune qui va si vite, (chaque deux jours et demi elle change), ce sont donc des réactions lunatiques, changeantes qui concerne la vie politique, la nation, la vie familiale.

On devra aussi noter pour le début d’année, une concentration des planètes lentes autour des vingt degrés dans leurs signes respectifs Jupiter, Saturne, Uranus, Chiron, Pluton : donc tout ceux et celles qui ont des planètes par là  ont ou vont avoir des stimulations, qui les feront réagir à ce niveau, par le jeu des aspects.

 

 

Partager avec:

Écrit par 

3 commentaires sur “L’amas en Poissons de janvier 2017”

  1. Moi je pense que c’est la fin des illusions cet amas poissons conjoint Neptune…. en analogie à la maison 12(dernier signe du zodiaque). Et le changement c’est pour maintenant en tout cas pour 2017. Arriverons garder l’espoir? C’est mon souhait le plus cher.
    Bonne année à Emma et aux lecteurs de ce blog.

  2. Les poissons, c’est un peu “les pieds dans les marécages et la tête dans les étoiles”, mais il n’est pas question forcément de “désillusion”… Il faut garder ESPOIR! Très bonne année 2017!

    1. D’accord avec ça,
      Mais les poissons sont régis par Neptune qui est illusions et son corollaires désillusions, c’est une facette des poissons qui les prennent assez bien, parce qu’ils se réfugient encore plus dans le rêve. Comme ici il s’agit du contact avec le noeud sud on est dans les désillusions, et Mars vient couper du rêve, des fois on est obligé de descendre sur terre. Les poissons sont un versant de notre personnalité, ce n’est pas l’incarnation d’une seule personne idéalement poissons, il faudrait sortir de cette identification avec un seul signe.
      merci amicalement, bonne année à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.