Sale temps pour la planète ?

Lotus Mougins--L’élection de Donald Trump a surpris le monde. C’est avant tout sa personnalité plus que ses idées qui choque (quoique), même si les idées à elles seules, sont un bouleversement pour (il faut le dire) la planète !

Le thème mondial de ce matin d’élection, jour de la victoire, est intéressant : On notera que toutes les planètes forment une figure de bol et se situent dans les signes de polarité « secondaire » par rapport à ceux de polarité « primaire » qui sont dans l’autre hémisphère, à part Uranus qui a accéléré depuis six ans toutes les révolutions idéologiques, et les contre révolutions.th-mondial-tu_-09_11_2016-13_19

L’opposition entre Uranus et Jupiter se trouve sur l’axe Bélier Balance, l’axe de rencontre avec les autres et il s’agit ici de la population américaine qui signifie à la face du monde qu’elle ne veut plus accepter les relations qu’elle a eu avec le monde (refus d’être le gendarme de la planète, remise en cause des traités d’échange,  avec de nouvelles barrières douanières, fin du commerce avec la Chine, refoulement des immigrés, mur plus haut entre le Mexique et les USA).

On est sorti de la conjonction de Mars avec Pluton en Capricorne qui s’annonçait très violente (attaque des forces alliées pour libérer Mossoul) puisqu’elle formait un t carré avec l’opposition Uranus Jupiter, après être passé par la conjonction Mars Saturne en Sagittaire, qui l’était également (voir article sur la nouvelle lune d’octobre). 

Avec l’opposition de Jupiter à Uranus, il s’agit vraiment  de “l’ordre établi” l’Establishment, celui qui est correct, bien vu, normal, accepté, consensuel, qu’on croit définitif et normal, qui se voit renversé. Pluton formant un carré avec  chacune des planètes donne la profondeur de la violence qui est comme un raz de marée.

Il y a cependant une lumière qui vient des trigones entre Vénus en Sagittaire et Uranus, et Saturne Sagittaire, Uranus montrant que c’est moins violent qu’il n’y parait. Il s’agit de la matérialisation d’une vision, différente de l’équilibre précédent. Ces trigones de feu parlent de vision, ils ne parlent pas de concret, ils ont facilité une ambition différente – je ne parle pas des insultes, des mots qui sont peut-être les termes d’un parler adopté pour une campagne dont on ne peut pas dédouaner le candidat – mais de la volonté d’un peuple derrière lui qui a voté.

Le Soleil est sextile à Pluton, une démarche de transformation, une volonté en profondeur de modification du statu quo. Le bémol, c’est le Soleil conjoint Lune noire  dans le signe du  Scorpion, qui porte en lui les germes de la transformation, dont le maitre Pluton, est en position difficile. La Lune noire, elle,  y est en exaltation, mais la conjonction à Mercure et au Soleil indique une négation de la lumière, de la générosité solaire, de l’intelligence éclairée, l’ensemble plongé dans le sous-sol le plus profond et peut-être dans les zones  les plus moches de notre inconscient collectif.

La Lune à ce moment précis, est ici conjointe à Neptune, et au nœud sud en Poissons, ce que l’on peut interpréter comme un moment d’illusion, de rêve, mais comme Neptune est rétrograde, c’est une idéalisation à l’envers, qui se demande justement si on doit continuer à idéaliser, en fait c’est une interrogation.

On voit qu’il n’y a aucune planète en face, qu’il n’y a pas d’autres aspects, ce qui fut un quinconce n’est plus, parce qu’on a dépassé l’orbe entre Jupiter et Neptune.th-natal-de-donald-trump

Au milieu de tout ça c’est l’entrée de Mars en Verseau, feu et air, enthousiasme, le guerrier au service de la connaissance, c’est un message positif : cherchons ensemble à refaire un monde moins hostile à l’homme de la rue, mais attention les six semaines qui viennent seront des semaines de rebellion puisque ce choix n’est pas celui de tout le monde : la contestation et l’affrontement sont déjà là.

Ci-dessous le thème de Donald Trump dans lequel on voit l’aspect Uranus-Jupiter en trigone qui est en résonance avec l’aspect actuel en opposition, d’autre part Trump possède un Soleil conjoint Uranus, avec un Uranus fort au Milieu du ciel, montrant sa volonté de “changement”, son désir “d’innovation” pour le meilleur ou pour le pire, et comme il a Mercure en Cancer maitre de son Soleil et de son ascendant, et d’Uranus, il a comme on la entendu, une ambition ultra-nationaliste.

La guerre de Mars face à la loi de Saturne : action versus immobilisation

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.