La guerre de Mars face à la loi de Saturne : action versus immobilisation

Lotus Mougins--Ce mois d’octobre ne sera pas mièvre !

Nous sommes arrivés à la pleine Lune j’ai retenu un aspect en particulier, l’application de Mars à Pluton (cet aspect ne peut se produire qu’une fois tous les deux ans, il se reproduira encore du fait de la lenteur du cycle de Pluton, mais le contexte sera différent).

D’autres aspects sont intéressants, comme l’opposition du Soleil à Uranus imprimant sa rébellion, bien que la Balance soit réputée comme consensuelle, elle n’en est pas moins le signe des ennemis, 

et la conjonction nœud sud à Neptune, plus karmique, qui nous reparle du sens des choses.

conjonction-mars-saturne

Pour moi, le  test de cette milieu du mois, c’est Mars qui s’applique à Pluton depuis la pleine lune du 16 octobre – à 13°, sèparante dès le 18, mais dont certains se souviendront (si ce la fait écho a un aspect dans leur thème). Mais rassurez vous c’est un aspect qui ne dure que le temps d’une révolte ! *

Quel sens lui attribuer ?

Un exemple : Si nous cessions de toujours céder devant des directives, les lois dictées par Saturne, qui ne nous conviennent plus ? Au niveau personnel, il peut s’agir de trier ses poubelles (extérieures et intérieures symbolisées par Pluton) encore plus soigneusement que ne nous le demande notre ville (notre conscience ?).

Demandons plus de tri et faisons le aussi, en nous-même. Il ne s’agit pas de soulèvements intempestifs, mais d’une vision de fond (Neptune conjoint nœud nord, le sens de ce que nous faisons), sur ce que nous ne pouvons plus accepter de Saturne  “le surmoi officiel” dans le signe de  du Sagittaire “agitateur d’idées” , maitre du Capricorne, “le grand juge” dans lequel on trouve Pluton, “le grand nettoyeur” …avec Mars!

Or, le Sagittaire et le Capricorne sont en carrés, ce qui veut dire qu’il y a une complication, de gros problèmes de compréhension. Comment le feu avec son enthousiasme, et sa bonne humeur pourrait-il supporter la morne et triste vision terre à terre de Saturne, maitre du Capricorne ?

Saturne en Sagittaire, encore en sextile avec Jupiter en Balance repasse les plats au niveau social dans un désir d’aboutir à du concret, car on ne fera rien de neuf avec du vieux, mais on ne peut pas non plus réinventer les lois du cosmos, dans lequel nous tournons (voir article du 22/10/16).

Qu’en est-il des querelles d’idéologies, avec le carré contestataire de Mars à Mercure où Mercure est en arrière de Mars, ce qui annonce, peut-être la fin des discussions ?

Autre exemple : C’est vrai, il faut un père et une mère pour faire un enfant, mais il faut aussi dire que loin des problèmes religieux, tout cela finira par poser de possibles problèmes de consanguinité, du fait du recours de plus en plus grand à ces pratiques, à cause de la dégénérescence des capacités de procréation des jeunes. 

Et leurs enfants diront : « d’où viennent les spermatozoïdes que ma mère a reçu, à qui appartenaient-ils, qui était mon vrai papa ? Je suis amoureux de lui (d’elle) mais nous avons peut-être les mêmes gênes (la vie est forte pour ce genre de chose, puisque nous émettons des vibrations).

Aussi l’amour ne suffit pas, il faut des mesures sur l’application de ces pratiques, sans les abolir puisqu’elles font partie de la sauvegarde de notre espèce et, que de toutes façons, interdire ne sert à rien, car la vie est plus forte que les interdits (voyez cette fleur qui pousse dans le béton…).260594076afba693730fc33a6dd6e274

Nous nous posions ces questions et comme par hasard, Vénus était encore en Scorpion (la procréation et la sexualité). Mais ça y est, Vénus passe en Sagittaire pour nous éclairer.

Qui tranchera ? Comme dit l’éminent professeur René Frydman*, “toute cette hypocrisie française, ça suffit, puisque les femmes partent dans d’autres pays d’Europe” tous proches (point de vue non partagé par d’autres, évidemment).

L’homme de demain est peut-être un mutant, mais autrefois, nos anciens ne se reproduisaient-ils pas, avec des cousins proches pour garder leurs propriétés (voir le Film loufoque “Maloute”- de Bruno Dumont sorti en 2016) ou tout simplement,  parce qu’ils n’avaient que leur cousine comme voisine et, seulement les guerres pour aller voir ailleurs ? ) Faites un peu votre généalogie et vous verrez !

*après coup nous voyons que la reconquête (Mars) de Mossoul est lancée ce jour là, que les policiers défilent dans nos rues (Mars) contre l’autorité de l’Etat (Capricorne), que Trump (Mars, pro armes, etc) veut contester Clinton.

Tout ceci ressemble bien à des prises de positions, bien sur aussi issues des aspects lents (Uranus/Pluton, Neptune carré Saturne) qui pourrissent notre vie depuis des mois (en Mars de cette année, au moment des attentats en Belgique Mars s’appliquait à Saturne tout deux en Sagittaire, sous la dominance de Jupiter en Vierge ; voir le blog).

*je ne me sers pas des degrés symboliques qui sont pour moi une sorte d’idée de fatalité, contraire à l’astrologie que je pratique, rien à voir avec la numérologie qui ressort des chiffres sur lesquels l’astrologie est fondée.

*René Frydman, né le 3 novembre 1943 dans les Pyrénées-Atlantiques, est un obstétricien français. Gynécologue des hôpitaux de Paris et professeur des universités depuis 1979, père scientifique d’Amandine le premier bébé éprouvette.

 

 


 

 

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.