Grand carré mutable et NL en Gémeaux

la joie de vivreAvec la Nouvelle Lune en Gémeaux, un grand carré ou croix,  ici mutable,  formée par les planètes Soleil-Lune-Vénus en Gémeaux en opposition à Saturne Rétrograde en Sagittaire, et l’opposition de Jupiter en Vierge avec Neptune en Poissons, nous entrons dans un nouveau cycle demain. Le grand carré en signes mutables valorise une évolution mais étant donné qu’il comprend Neptune  carré au Soleil, c’est encore “l’embrouille” idéologique (et les grandes inondations dévastatrices sur le plan climatique).

Mercure, la tour de contrôle, en Taureau redevenue directe est en opposition avec Mars, qui s’est mis à rétrograder en Scorpion, le 27 mai et ce jusqu’au 29 juin à 23°, il faudra attendre le 3 août pour que la planète redeviennent directe en Sagittaire.

On peut se demander si ce n’est pas la raison de la sortie de toutes les “affaires” de harcèlement. La parole se libère. Nous allons en entendre pa5 6 16 grand carré de la NL en Gémeauxrler jusqu’à la période  des vacances d’août.

Restent les deux beaux trigones entre Mercure et Pluton et Jupiter et Pluton qui facilitent, prêtant mains fortes à l’explosion la vérité, aussi désagréable soit-elle.

Il était temps que le courage de nos élues se manifeste parce que la lune noire sort de la Balance et entre en Scorpion, le signe du sexe et du “fric” : lors de l’affaire DSK, Saturne était en Scorpion, il venait pour donner des limites, la lune noire exprime le “manque de” ou le “trop de” (la polarité), le ras le bol, c’est Lilith qui se rebelle contre le patriarcat qui ne cesse de vouloir la faire taire…!

Mars rétrograde est également retourné en Scorpion pour fouiner dans les entrailles des vieilles affaires. Les planètes rétrogrades ramènent du “karma”, où si l’on préfère des situations anciennes, à régler une bonne fois pour toutes.

Ajouter à cela, que la Nouvelle Lune est la nuit totale, une Lune puissante, une vision de nous qui se tourne vers le passé, les ressentis, les choses niées, cachées en nous.288_CroissantClocheton

En astrologie humaniste, nous sommes dans la phase 1 du cycle, qui commence avec de nouvelles impulsions, un élan, une force nouvelle dans un nouveau signe. (photo ci-contre  d’un léger dernier croissant juste avant la nouvelle lune).

Ceux qui naissent au moment de cette phase, (ou sont nés) seront  très subjectifs, et le seront toutes leur vie, mais de moins en moins s’ils s’appliquent, s’ils font un effort conscient. Leur ego aura du mal à se dissocier du passé et de l’ordre établi par Soleil-père et  mère-Lune. Leur travail durant cette vie serait d’en prendre conscience pour s’éloigner volontairement (mais gentiment) de ces chaînes identitaires qui les lient trop fortement à un modèle qui n’est pas eux, il est donc en partie obsolète. Ici, il y a un élan naissant qui ne doit pas être brisé par d’anciens schémas. 

Ce qui est dommage, c’est qu’on sait que les modèles restent toujours très prégnants, car nous sommes des singes “évolués”, selon Darwin, donc pas toujours des individus suffisamment évolués pour s’individuer, c’est à dire apporter notre propre originalité à la vie pour la transformer, avant qu’elle ne nous dévore, aussi les bouddhistes ont imaginé, que nous repassons par des phases de vie en vie, pour avancer ou refaire, ce que nous n’avons pas été capable de comprendre dans une seule (chacun en pense ce qu’il veut).

Vue les résultats qui se font attendre… nous ne sommes pas au bout de nos peines.

(fresque : la joie de vivre, de Picasso)

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.