PLeine Lune du 21 mai 2016 et entrée du Soleil en Gémeaux

P lune C‘est la Phase pleine Lune, l’opposition au Soleil, aspect de 180°sur le zodiaque.C’est dans l’axe Gémeaux-Sagittaire puisque le Soleil entre dans le signe des Gémeaux* (voir après) le 20 mai.Je répéte ici la phase lunaire afin que vous associez concrétement la vie -ce que vous voyez dans le ciel- avec la théorie astrologique.

“C’est la pleine conscience de ce qui est semé à la conjonction au moment de la nouvelle lune. Ceci donne naissance à une personne  plus objective, qui a une vision claire des buts, qui veut tendre vers des réalisations et l’accomplissement. Mais il peut y avoir aussi des désaccords intérieurs et extérieurs”.

“Cette phase, qui est comme la nouvelle Lune très chargée de sens, a des relations de nature idéaliste. Il y a réalisation concrète de ce qui était potentiel à la conjonction, un éveil à la réalité de ses propres rapports avec les autres, et au rôle qu’on doit jouer.”

“C’est une période de partage, on doit s’associer, renoncer à son ego, agir dansPL du 21 mai 16 à 23 h 16 la nécessité. Il faut ici découvrir si ce n’est pas fait sa vérité sinon la vérité : si des planètes sont en opposition dans le thème, elles sont soumises à cette évolution dans leurs contextes.”(Ruperti)

La pleine lune dure jusqu’au sesqui-carré décroissant 135°(à 225° du zodiaque) non inclus, le moment où la lune redevient gibbeuse mais dans le sens inverse.

A cet instant, la pleine Lune croise Mars, il y aura donc beaucoup d’agressivité, de désir d’action à fleur de peau puisque le Soleil est en opposition.

Le Soleil est conjoint à Vénus, nous sommes dans une phase d’opposition Mars-Vénus (cycle à lui tout seul qui vaut une page de commentaire au moins). Il y a une difficulté à ajuster les actes aux désirs qui peuvent être en conflit : “tu veux ou tu veux pas”.

Ensuite, le 22/23 la  Lune croise Saturne qui ralentira ses ardeurs et limitera ses actes, mais le plus difficile sera l’opposition Soleil- Saturne  exacte entre le 2 juin et le 4 juin, – mais qui s’appliquera dès le 25 mai –  et qui résonnera dans bien des thèmes personnels, ravivant une séparation d’avec le père. Cet effet  très fort, peut rendre assez sensible et comme l’aspect  se produit aux alentours de la fête des pères, essayez de ne pas trop faire la victime, si vous êtes déjà en manque de père, sinon cela pourrait être très stressant… Ces fêtes imposées par la société sont terriblement pénibles, pour les gens seuls, alors qu’elles sont du bonheur pour ceux qui s’aiment et sont ensemble (on a le même phénoméne qu’avec Noël)..

Il s’agit au premier niveau d’une opposition très forte à l’autorité symbolisée par les deux planètes. Pour le juvénile Gémeaux* qui symbolise l’adolescence, cet aspect est très significatif, ceux qui naitront à ce moment là auront des difficultés avec l’autorité parentale et, ensuite avec l’autorité tout court : il y a dans les Gémeaux un besoin de toucher à tout, que le sage Saturne contrarie car il n’autorise pas le gaspillage d’énergie et, la légèreté dans les actes, qu’il veut aboutis. Comme les Gémeaux, ne l’entendent pas de cette oreille, ils entrent en conflit, ou ruminent leur frein en attendant le moment où ils pourront s’échapper de la “tyrannie” de Saturne. L’air ne se marie pas avec la terre, la jeunesse avec la vieillesse, la vitesse avec la lenteur, la gaieté avec l’ennui.

La planète Mercure ,Maître des Gémeaux,  rétrograde en Taureau (donc maitrisée par Vénus en opposition) est lente et recule : elle fait un aspect de quinconce avec Saturne. Il y a une contrainte supplémentaire pour ce moment  : les décisions, les déplacements, les réalisations sont (encore) difficiles.

Et, toujours le carré de Jupiter (avec le nœud nord) à Saturne qui débloque ce mécontentement en forçant la situation, puisque Jupiter est l’alliée de Mercure, pour “tuer” le père Saturne.

En clair, le mécontentement n’est pas fini, d’autant qu’un grand trigone de terre entre Mercure, Pluton et Jupiter fait le tour du zodiaque accentuant et facilitant le désir de réalisations concrètes, le favorisant dans dans un bras de fer, donc, chacun dans son coin se sent aidé et , se maintient dans ses positions… opposées.

 

 


 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.