Presque un grand carré dans notre ciel du 3 octobre !

Le thème du 3/4 octobre présente une lune gibbeuse décroissante, elle permet éventuellement de réfléchir aux événements qui ont accompagnés la pleine lune, aboutissement des quinze premiers jours de la nouvelle lune. A la période décroissante de la lune, on dit que ce n’est plus le temps de l’action mais le temps de la réflexion jusqu’à la nouvelle lune, cela ne veut pas dire ne rien faire, mais approfondir ce qu’on aura commencé durant les quinze premiers jours.Ciel du week end : grand carré

La Lune gibbeuse est encore teintée de la pleine lune, mais ici elle s’oppose à Saturne en Sagittaire. Saturne ici vient pour réguler les affaires de l’étranger, des étrangers et des philosophies et religions ; au niveau personnel, il vient pour structurer ce domaine en ce qui concerne nos idées, pensées au niveau social . En scorpion, le rôle de Saturne était de nettoyer nos âmes de leurs miasmes négatifs et cachés, et en arrivant en Sagittaire, il s’agit de créer un état d’être à l’échelon planétaire qui accepte de gérer des sujets qui nous interpellent au plus profond nos habitudes de penser, notre vie sociale et nos rapports avec le collectif. Le Sagittaire peut avoir des certitudes qu’il pourrait être bon de faire évoluer, son travers étant de croire qu’il détient toute la vérité.

On a  ensuite le carré de Mars à Jupiter, Mars durant un mois,  mais  toute l’année  pour Jupiter et, comme Jupiter en Vierge est le maître du Sagittaire donc de Saturne, le traitement des informations se fera au travers de la loupe discriminante de ce signe critique. Allié à Mars, Jupiter devient hyper actif et dur, toute confrontation se fera difficilement.

L’opposition Jupiter-Neptune, forme un t carré avec la Lune (en fait un triangle isocèle), se refaisant tous les mois, la Lune se mettant en opposition chaque mois à Saturne apportera un grand coefficient de frustration au niveau de l’axe Gémeaux-Sagittaire.

Cet axe est celui de la communication et des déplacements prés de soi et au loin. La Lune en carré avec Neptune apporte une contradiction supplémentaire à toute velléité idéaliste, au moins pendant deux jours, mais peut faire évoluer des pour parlers, même s’ils n’aboutissent pas tout de suite. Un carré peut être évolutif en forçant des situations bloquées par un Mercure devenu actuellement rétrograde.* La rétrogradation demande de ré évaluer, de re voir, de re considérer, ré évaluer les choses. 

Heureusement, il y a également un trigone Mercure Lune, qui peut amener un peu d’affect positif à cette ambiance.

*lire : “payer ses dettes au collectif au dernier carré de lune”

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.