Qualités, défauts

Ce sujet intéresse tout le monde et on se penche sur les thèmes astrologiques pour comprendre, mais… les défauts, tout le monde en a, aucun signe plus que d’autre, bien qu’on ait tendance à le croire, car tout thème possède les douze signes et les planètes y sont placées, en formant des aspects plus ou moins faciles, entre les signes, selon la période de naissance.

Nos défauts sont les enfants de la peur (pas forcément la votre) : il faut les reconnaitre pour les corriger, pour vivre mieux.

Quel rôle jouent les planètes ?

A la naissance nous montons dans un train nommé désir et quelle est la base de nos désirs ? C’est Vénus !

Et le désir a besoin du Vouloir symbolisé en nous, par Mars.

Que se passe-t-il lorsqu’il y a la rencontre par transit avec les autres planètes et, que l’aspect est difficile comme un carré, une opposition,un quinconce, un semi-carré, un sesqui-carré à une autre planète ? 

Vénus “mal aspectée” est aussi “nocive” que Mars, mais dans une tonalité yin alors que Mars renforce la tonalité yang. Ensuite, si les deux planètes ont chacune un aspect avec les autres, on a :

Jalousie, Manipulation, possession, pouvoir avec la planète Pluton,

Fantaisie, individualisme, originalité extrême, changements rapides non prévisibles et, trop soudain  fragilité nerveuse rendant inégale dans le caractère avec Uranus

Faiblesse, dissimulation ou naïveté avec Neptune

Froideur et sécheresse, et même cruauté avec Saturne

Exagération, égoïsme, vantardise, suffisance avec Jupiter

Mercantilisme, opportunisme, agitation, mensonge, médisance avec Mercure

Narcissisme, égocentrisme, instabilité du caractère dit lunatisme, avec la Lune

Égocentrisme, vanité avec le Soleil !

Aucune planète pourtant n’est négative, c’est l’assemblage maison, signe et aspect qui signale le défaut ou la qualité !

Ce sont les autres qui s’en rendent compte, et le font remarquer !

L’astrologie est une grille de lecture qui permet de d’interpréter un caractère. Le thème global montre des accentuations qui font échos aux aspects et qui corroborent les aspects, plus souvent qu’elles ne les infirment, car un thème est un tout.

Du point de vue karmique, les planètes signes et maisons indiquent lors des transits dans le ciel des périodes de crise, ou des périodes de grâce, mais le caractère reste le même tandis que la crise  donne un coup de pierre ponce à l’âme, qui doit évoluer selon la vision bouddhiste, pour que cela devienne un coup de pouce car il y a toujours une expérience positive à en tirer.

Les signes se recoupent en signes cardinaux fixes et mutables, et on les détaille en éléments de feu, terre, air, eau.

Les signes de terre (Taureau, Vierge, Capricorne) augmentent le désir de possession et peuvent engendrer de la cruauté.

Les signes d’air (Gémeaux, Balance, Verseau) au contraire ont un mental prépondérant,  ils ont un grand besoin de liberté car ils ont les nerfs fragiles !

Les signes de feu (Bélier, Lion, Sagittaire) bien qu’ils soient indépendants, n’aiment pas se retrouver seuls et deviennent vite coléreux !

Les signes d’eau (Cancer, Scorpion, Poissons) augmentent la sensualité, la sentimentalité, la sensibilité, la mollesse, excepté chez le Scorpion qui plonge dans le cynisme.

Les signes cardinaux (Bélier, Balance, Cancer, Capricorne) ont une ressemblance avec les signes de feu qui sont ceux des personnalités entreprenantes et optimistes, mais ils commencent et ne finissent pas toujours (sauf le Capricorne tellement têtu).

Les signes fixes (Taureau, Scorpion, Lion, Verseau) ont une ressemblance avec les signes de terre car ils sont très concrets, mais possessifs (sauf le Verseau).

Les signes mutables (Gémeaux, Sagittaire, Vierge, Poissons) ont une ressemblance avec les signes d’air et d’eau car ils peuvent passer d’une activité à une autre et s’adaptent facilement, mais ils sont changeants, s’ennuient vite et n’aiment pas terminer (sauf la Vierge).

D’autre part, tout est affaire de dosage : la malhonnêteté, la faiblesse (avec Neptune) et le sadisme (avec Pluton, Mars)  sont moins fréquentables que l’intégrité (avec Saturne), qui peut se tranformer en dureté,  et la douceur (avec Vénus, Lune) qui peut se transformer en caprice, mievrerie ! .

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.