Prévisions par les progressions secondaires

Le système le plus fréquemment employé,  quand on parle de progressions, est le système des progressions secondaires, où chaque jour représente un an, après le jour de l’année de naissance car si vous êtes nés en fin de journée, la première ligne n’indique qu’une partie de votre vie de 0 à 1 an, puisqu’un jour égal un an. Ceci est approximatif je vous l’accorde !

Si vous voulez étudier les progressions à votre 30ém anniversaire, vous regarderez donc les éphémérides 30 jours après le jour de votre naissance, sans compter la ligne de votre naissance! (Les éphémérides se trouvent sur ce blog).

Il faut préciser qu’ils donnent les positions des planètes à 0 heure Temps Universel,  tandis que d’autres éphémérides sur papier les donnent à midi T U,  ceci faisant une différence pour la Lune qui se déplace un degré environ toutes les deux heures.)
Avec les progressions secondaires, vous voyez sur un calendrier de votre année de naissance, dans les deux ou trois mois de votre naissance le planning de votre vie se dérouler.

Dans le thème progressé, l’ascendant est calculé d’après l’heure natale en rajoutant le temps sidéral journalier. Les planètes sont celles que vous relevez dans les éphémérides.Ceci est très bien fait par votre logiciel mais ill faut comprendre le mécanisme pour en pénétrer les subtilités. Appliquer des règles n’est pas suffisant.

Ainsi lorsque vous aviez trente et un jour, sans le savoir vous viviez votre trentième anniversaire. Par exemple, en faisant, un thème progressé pour la date de naissance de ses enfants, on s’aperçoit que la Lune progressée et/ou le signe du Cancer, la maison 4 ou 5 se présentent d’une manière significative, même chez les papas !  

Tout ce qui dans l’astrologie est  au départ symbolique, finissant par déboucher sur du concret (ce qui ne cesse pas de m’étonner). Ensuite,  il faut étudier ses aspects entre le thème progressé et le thème natal. 

 Les progressions mettent surtout l’accent sur les planètes personnelles  Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars rapides  puisqu’on travaille sur une unité “jour”, les planètes lentes ne bougent quasiment pas, sauf vers vos 60 ans où vous aurez des sextiles qui apparaissent avec le Soleil, qui avance d’un degré par an !  

 Pluton ne parcourra même pas un degré alors que la Lune aura effectué un tour complet de zodiaque (nouvelle lune, quartier, pleine lune, quartier, nouvelle lune) au bout de 27 ans et demi. On accorde une attention particuliére à la lune progressée, surtout quand elle arrive aux angles : elle peut aussi se trouver en conjonction avec une de vos planètes progressées ou dans le radix, ce qui ne manque pas de signifier quelque chose dans la symbolique astrologique (selon le signe, la maison, les aspects, l’âge, la condition physique, sociale).

Les planètes lentes directes vont parfois devenir rétrogrades ou les directes au contraire rétrogrades, ce qui déclenchera des réactions psychologiques, des changements de comportements, dans certains cas producteurs d’événements, mais surtout amenant des perspectives différentes sur la manière d’entrevoir les choses.

Les planètes également changent de maisons, soit directement par le jeu de l’avance des maisons dans le sens des signes, soit en rétrogradant et le fait qu’elles soient dans des lieux différents changera également le lieu des événements ou vos intérêts (Saturne qui passe de la maison VI à la maison V). 

L’interprétation des progressions suit les mêmes règles que pour les transits. On s’intéresse à l’entrée (ou au recul) de la planète dans un nouveau signe ou une nouvelle maison, ce qui indique une modification dans l’évolution de la personne dans le domaine concerné par la planète et signifie aussi l’émergence d’une situation différente pour un membre de la famille symbolisée par les planètes jusqu’à Saturne.

Il se peut que la personne doive s’occuper plus longuement de ce qui se passe dans une certaine maison plutôt que dans la suivante, et ce à cause de l’avance du temps. Mercure, symbolise le frère ou l’enfant et , s’il est rétrograde indique qu’il va falloir régler un problème tout le temps de sa rétrogradation, surtout s’il est placé en maison III, puis il passera en maison IV et, l’affaire devra être réglée, durant la progression, le signe aura peut-être changé et cela s’exprimera dans un éclairage différent ! Les rétrogradations signalent un karma à terminer.

La Lune progressée qui est particulièrement étudiée indique très nettement où vous en êtes, au niveau de la maison  atteinte à une certaine période , cela  durant deux mois et demi lors de la conjonction avec une planète et durant deux ans  et demi durant le passage dans un signe ou une maison de trente degrés.

Chaque fois que la Lune change de signe, cela influence votre attitude en fonction du signe, la Lune étant indiquant les besoins, les ressentis, les habitudes de bases, et également, c’est la petite aiguille de la montre que nous sommes car ce sont les autres planètes qui indiquent les grosses variations.

Le thème progressé change d’ascendant : c’est un changement à considérer car lorsque les cuspides changent de maisons, vous vivez les situations selon les influences des nouveaux maitres des signes, sur les nouvelles cuspides.

Certains changent d’ascendants de nombreuses fois dans leur vie,  ce sont les signes comme les Poissons, les Capricornes, les Verseaux tandis que les Cancers, les Lions, les Vierges changent peu (deux ou trois fois en 60 ans), ceci étant du à l’élongation du Soleil au-dessus de l’horizon et aussi au fait simple que l’ascendant est à la fin ou au début du signe de départ. Les signes intermédiaires connaissent une moyenne de trois signes selon la durée de leur vie.

La conséquence de cela est que ceux qui expérimentent moins de signes sont plus stables, tandis que les autres ont besoins de plus de changements,et en vivent plus.

Les interceptions bougent  et changent de signes et de maisons, donc également  les maisons liées qui en découlent.

Il faut ensuite étudier les aspects entre le thème progressé et les transits du moment. Cette méthode de recherche des prévisions est plus fiables que celle  de la révolution  solaire.

D’après l’étude de Sophia Mason, astrologue américaine, enseignante, chercheuse trop tôt disparue.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.