La vie uranienne de Françoise Sagan – interception Taureau-Scorpion axe III/IX

« Je dansais toutes les nuits, je passais pour une cynique qui roulait dans sa Jaguar! ».

Uranus est trigone à son Ascendant, sextile Soleil, sextile Saturne et Lune c’est la force de choquer durant une période où les bonnes manières étaient de mises pour les jeunes filles de la bonne société.

Voici comment se raconte Françoise Sagan, après la publication de son livre  « Bonjour Tristesse», à 19 ans (Soleil en maison X) ! Elle aime l’excès, ce qui perd, la vitesse, elle fume et elle boit, (Lune opposée Neptune, Lune opposée Lune noire Ascendant), elle joue au Casino – Mars en Maison II sextil Vénus en maison XII– un argent qui rentre et sort dans un lieu clos – Maison VIII en Lion/le jeu.

Jupiter est trigone à Saturne, ce qui peut apporter une capacité à agir avec régularité et efficacité pour aller vers le succès de ses entreprises (elle écrit avec régularité).

Ce livre se vend à 10.000 exemplaires en 15 jours ! Elle obtient le prix des critiques et devient un best-seller : 850 000 exemplaires en un an.

Elle part aux états-Unis pour en faire la promotion et reçoit cinq cent millions pour la distribution de son livre.  Elle  y rencontre Guy Schoeller, uFrançoise Sagan, lune noire ascendant n éditeur français (futur créateur de la collection Bouquins). Elle dépense sans compter (Mars en maison II sextile Vénus, maître de Mars), elle s’amuse, les amis vont et viennent- hôtes à l’année !

Puis, c’est l’accident de voiture, où on la donne pour morte… Mars carré Pluton nœud sud (orbe large), Mars quinconce Saturne faisant parti d’une figure appelée Yod, sextile Vénus maître de Mars (elle en réchappe). Heureusement ses passagers sont indemnes ! Mais Saturne qui est activé par un transit provoque des événements en cascades.

“L’accident, dira-t-elle, lui apprend la vulnérabilité et la solitude”. On lui  fait prendre Françoise Sagan interception Taureau-Scorpion axe 3/9de la morphine à l’hôpital et, la souffrance l’obligera à continuer, l’intoxiquant sa vie entière (Pluton nœud sud, Lune-Saturne Poissons opposée Neptune – l’addiction). Ce qui ne l’empêche pas de fumer.”

Après des mois de convalescence, elle se marie avec Guy. Et, très vite le couple se sépare (Soleil semi-carré Vénus, Saturne en maison VII pointe du yod, Vénus carrée Jupiter, la légalité séparée de l’amour). C’est un homme cynique et bien plus vieux qu’elle.

Elle publie « Aimez- vous Brahms ». C’est à partir de ce moment qu’on lui dira que ses livres sont  comme”une petite musique”, ce qui finira par l’agacer ! (On perçoit ici, le fait que tout ce qu’elle écrit n’est que légèreté = Milieu du Ciel en Gémeaux, conjonction Soleil-Mercure).

Elle rencontre Paola, qui devient son amie, très intime. Elles s’installent ensemble, Paola veille sur elle. Dès qu’elle va mieux, elles se remettent à sortir dans les premières boites gays parisiennes à la mode, où elle rencontre Bob Westhoff, un américain à Paris qui lui fait un enfant prénommé “Denis Paolo” – enceinte, elle l’épouse « pour faire plaisir » ! Son ami Jacques Chazot est le parrain. Elle se sépare de Paola, en bons termes.

Denis, leur fils, dira dans son livre publié en 2012 : ” Malgré la prétendue vie dissolue de mes parents, j’ai eu une enfance très choyée et un quotidien très organisé, notamment chez mes grands-parents, avec des horaires, des contraintes. Ils divorcent assez vite mais continuent la cohabitation alors que le nouveau compagnon de Bob, s’installe chez eux.

Puis Françoise rencontre Peggy,  mannequin dans la haute couture, et tous ensembles ils s’installent dans un nouvel appartement. Une pancréatite fulgurante ( Pluton en Cancer-estomac- semi carré Lune noire ascendant) lui rappelle qu’elle doit cesser de boire, mais elle s’en sort , Jupiter en Scorpion, Uranus sextil Lune-Saturne Remise à peine sur pieds, son père adoré meurt brusquement (elle était plutôt en froid avec sa mère qu désapprouvait sa manière de vivre).

Bien qu’elle écrive des pièces de théâtre qui sont jouées, elle a des ennuis d’argent : On lui fait le reproche de transporter dans son sillage un groupe d’amis et de personnels de maison : 

Elle dira  « L’argent ça rend fou, celui qui en a, comme celui qui n’en a pas. Et il est plus urgent de vivre que de compter ». Elle vend sa Ferrari et avec l’argent récolté achète un cheval de course (qui gagne) !

Elle est de plus en plus accro à la cocaïne – Lune noire/ Neptune sur Ascendant opposée Lune /Saturne, et Pluton nœud sud.

 Au milieu de ses ennuis financiers, elle signe chez Gallimard avec Françoise Vernier et la vie reprend, elle peut garder sa grande maison d’Honfleur qu’elle a acheté avec son premier chèque – Jupiter trigone au nœud sud !

Elle est l’amie de François Mitterrand, elle lui parle aussi de ses ennuis d’argent. Elle aime leurs conversations très érudites. « Le don d’écrire est un cadeau du sort sinon un don ! je donnerais n’importe quoi pour être sur d’avoir écrit un jour un grand livre ! »  = rectangle de l’écriture formé de deux trigones entre Uranus- Neptune, Jupiter-Saturne, et de deux sextils Neptune-Jupiter et Uranus-Saturne, tout ça avec La lune noire conjointe à Neptune sur l’Ascendant, donnant une personnalité originale, Jupiter en maison III opposé Uranus maison IX (aspect générationnel).

Son fils a souvent été en conflit avec sa mère géniale et atypique (lune noire à l’ascendant). Elle-même préférait son père, et était très proche de son frère – Jupiter maison III. L’Ascendant Vierge, Mercure conjoint Soleil en Gémeaux donne énormément d’importance à la relation fraternelle symbolisée par Mercure, dominant, et Jupiter en maison III.

Lune -Saturne indique la froideur de sa mère, très grande bourgeoise et fit d’elle une mère distante, mais qui payait tout. Malgré les disputes, elles se réconciliaient. Son Mercure était en Cancer, maître  du Soleil et de l’Ascendant, régissant la Lune en Poissons Françoise Sagan interception Taureau-Scorpion axe 3/9conjointe à Saturne, ce qui faisait sa sensibilité et, son caractère capricieux, immature, mais qui avait le sens de la famille.

Dans les années 1985/90, Elle rencontre Astrid, une artiste fofolle et généreuse, amie de son frère Jacques. Peu de temps après Françoise qui n’est pas très discrète (Uranus opposé Jupiter lui fait revendiquer ses choix), est inculpée de détention de drogue. Puis ce sont les moments les plus durs de sa vie : au même moment, son frère meurt. Durant la même période, elle perd sa mère, Bob, le père de son fils et, Chazot  qui meurt du SIDA en 1993 (Pluton conjoint au nœud sud).

Le roman « Les faux Fuyants » parait et amène un regain de mouvements. Peggy sa compagne meurt aussi.

Elle est au bout du rouleau, affaiblit par la drogue et l’alcool, alors Astrid  veille sur elle. Et Françoise dira « Le plus difficile, c’est de continuer son chemin, le pire c’est qu’on n’y arrive… on apprend l’endurance…à cause d’une impuissance, une lâcheté, un abandon…»

Elle passe en jugement comme consommatrice de drogue « six mois de prison avec sursis et une amende ». Son fournisseur lui propose des arrangements pour ses affaires financières, notamment en jouant les espionnes auprès de François Mitterrand, elle effectue un voyage avec Mitterrand dans les Andes et, c’est le rapatriement en convoi sanitaire parce qu’elle n’a pas supporté l’altitude (fin de sa vie d’espionne, dira-t-elle).

Elle n’a plus rien, elle est entourée de “parasites flatteurs”  et en 2003, elle vend sa maison d’Honfleur pour calmer le fisc, heureusement Astrid rachète la maison pour qu’elle puisse y finir ses jours avec sa dame de compagnie !

Vénus en Lion en maison XII, sextil à son maître Mars en Balance – lui ont apporté l’amour inconditionnel de femmes dévouées; qui se sont occupées d’elle jusqu’au bout dans la plus grande discrétion. 

Du point de vue astrologique, on a des positions planétaires particulières : la Lune noire à l’ascendant signant une œuvre particulière, teintée de noirceur, d’ironie, une personnalité extrême : elle avait été influencée par la philosophie de l’absurde de Sartre qu’elle fréquentait et devint athée (prépondérance de Mercure, Lune opposée Neptune), mais l’inspiration pouvait aussi jaillir de la conjonction Neptune- Lune noire, Lune opposée Neptune, Vénus en maison XII. 

L’interception : Elle possédait une interception Taureau /Scorpion- axe des possessions- dans l’axe des maisons 3/9, qui est l’axe de la communication, de la philosophie , du savoir de l’écriture !  On a dans cette interception une manifestation d’un désir compulsif de créer (ce qui fut son métier) en Taureau, tout en voulant vivre de son art sans compromission, en Scorpion. Elle avait un besoin de luxe et de sécurité qu’elle réussit à maintenir grâce à des placements dans des valeurs de terre comme la maison d’Honfleur et le cheval ! Bien qu’elle ait dit mépriser l’argent, qu’elle dépensait avec générosité pour ses amis et sa famille, elle l’aimait aussi pour ce qu’il lui donnait.

Le paradoxe de l’axe Taureau-Scorpion intercepté est  de vouloir faire croire aux autres et à soi-même le contraire de ce qui est vue par tous le monde, à savoir un appétit et une avidité plus forte que la moyenne, dans l’axe de la communication ici avec les deux planètes Uranus et Jupiter intercepté, Jupiter étant la planète de la maison IX.

Sa parole son écriture était uniquement au service de cet aspect de l’existence, son œuvre ne reflète aucune spiritualité, elle prône le vivre ici et maintenant, le plaisir.

Son ascendant Vierge la retient dans le concret tout en lui montrant la limite de sa création, car elle  personnifiait la réussite d’une nouvelle jeunesse d’après guerre, la cause des femmes. Elle prônait ouvertement l’égalité homme-femme, elle s’engagea publiquement au moins une fois : elle signa le “manifeste des 343 salopes” paru dans le nouvel Obs, pour l’autorisation de l’avortement sur le territoire français, ce qui est le signe de son féminisme, au moins.

La finalité de son dharma, nœud nord était  dans la maison V , enfant, création, jeu ce qu’elle a réussi, mais elle s’est détruite, comme une enfant gâtée par la vie.

Elle avait un comportement  Uranien avec Uranus en maison IX, Uranus étant trigone à son ascendant Vierge, à son Neptune source de son inspiration, maître de la maison VI en Verseau où se trouvait La lune dans le second signe des Poissons : sa philosophie de vie, son besoin de vivre en bande,  de se moquer des biens matériels tout en en profitant d’une manière fastueuse de Lion (Vénus) ! Cette Vénus est d’ailleurs en carrée avec Uranus -mettant Uranus en relief, ce qui n’est pas étranger à sa vie amoureuse, et à ses choix au niveau sentimental. Elle était bisexuelle, (Vénus en maison XII signe une sexualité obligée de se cacher , Neptune maitre de la VII, trigone Uranus ) mais ses échecs avec les hommes, Bob étant homo) montrent qu’en fait elle n’avait fait que faire des essais de normalité en les épousant, ce qui lui a quand même permis d’être mère en se comportant comme un homme ensuite puisque c’était elle le chef du clan (Lune Saturne en VI et VII).

Uranus en Taureau en Chute étant trigone à l’ascendant/Neptune/Lune noire, ne pouvait que l’influencer dans son comportement matérialiste , il renforçait ses besoins sexuels, puis matériels. 

Elle meurt le 24 septembre 2004 d’une embolie pulmonaire, personne n’a jamais pu lui faire lâcher les cigarettes.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.