Les 7, 8 et 9 janvier 2015 : mourir pour des idées..

 Mourir pour des idées, est une chanson de Brassens, la suite dit “moi, j’ai failli mourir de n’en avoir pas eu…”.

Dessin de Cabu, se dessinant lui-même, ci -contreLe 7 et 8 janvier 2015

Depuis des semaines, tous les astrologues ne cessent de parler des aspects très difficiles que nous avons au-dessus de nos têtes. Aujourd’hui, l’astrologue ne peut que faire un constat de la perte de nos icônes du dessin humoristique, ceux que nous connaissons depuis notre enfance et tout le monde a bien compris que cette tuerie a été perpétuée pour détruire le symbole de la liberté de dire que constituait le journal Charlie Hebdo, et donc un symbole de la société démocratique Le 7 et 8 janvier 2015occidentale mais surtout de l’esprit français…

Les aspects difficiles  sont là, le 8 janvier la Lune a bougé d’une dizaine de degrés depuis  11 h 30 le 7, heure de la tuerie, et le 8, à Montrouge deux agents municipaux ont été attaqués, un tué, peut-être pour faire diversion à la cavale des trois suspects. Pour ceux qui font de la numérologie vous remarquez l’association du 8 (7 + 1 = 8,  2015 = 8). Le 8, couché c’est l’infini.

Tout d’abord, on doit parler de la conjonction de Soleil-Pluton, (voir articles), émaillée de pertes tragiques. La transformation que Pluton impose, commence souvent par des deuils.

Dans les accentuations de transits durs comme en ce moment, cela ne peut que renforcer la violence, les crises, les heurts, on note ensuite la conjonction Mercure-Vénus  la communication et le dessin, la non-violence mais en Verseau et ce que verse le Verseau, c’est l’ouverture , la connaissance, mais quelque fois avec une certaine violence comparée à la foudre… Deux idéologies s’opposent…

Et l’entrée de Saturne en Sagittaire vient remettre en cause  les idéologies, la question de l’ailleurs, du au-loin, la question du sens qu’on porte aux choses, au vécu.

On connait la présence du grand carré en t  (triangle équilatéral rouge sur le dessin) avec en angle -apex- le Soleil conjoint à Pluton.
Pluton carré Uranus et nœud nord et sud,  les nœuds lunaires dans l’axe Bélier-Balance (moi / les autres), le début du zodiaque,  deux carrés violents entre Mars-Neptune et Saturne, Mars  conjoint à Neptune en Poissons, auxquels se rajoutent  l’opposition Lune 21° –Jupiter 22°- Lune noire 22° en Lion, Neptune signant le fait religieux en Poissons, et là le carré de Saturne en montre les limites, la froideur. Cependant cette Vénus, Mercure fait penser à cette femme -Vénus- qui a ouvert la voie-Mercure- aux assassins, en tapant le code sous la menace.

Le 7, la Lune était  à 12° en Lion, en opposition avec Mars en Verseau. On ne peut que constater la violence de cet aspect.

Mars en Verseau- actes d’agression au nom d’une idéologie,  carré  à Saturne  en Sagittaire – les idéologies  en question, maîtrisé par Uranus en Bélier ( actions brusques pour un changement)  lui-même maîtrisé par Mars et en relation avec Jupiter-le socio culturel accentuant la force symbolique, ce qui a favorisé le passage à l’acte,  auquel a répondu une réaction publique favorisée par la Lune trigone Uranus. Uranus peut se trouver mêlé à la violence autant qu’à l’élévation spirituelle qui devraient être favorisée par Neptune en Poissons, mais contrarié par  l’opposition de la lune noire en Vierge – qui étouffent.

Le trigone d’Uranus à Jupiter (rétrograde en ce moment)  favoriserait la survenue d’événements en cascades, des éléments qui pourraient être créatifs, positifs (la cohésion) au niveau social avec Jupiter et la rétrogradation signifierait une remise à plat de notre mode fonctionnement politique puisque Jupiter est le symbole du dirigeant, du leader, du protecteur. La conjonction Mercure-Vénus n’est pas si courante : elle aurait pu favoriser la communication et c’est le contraire qui s’est produit. On note cependant une réaction unanime dans les pays occidentaux – pour le moment.
Quant aux forces de l’ordre qui sont les boucs émissaires dans toutes les occasions,
elles sont symbolisées par Saturne et Mars,  en aspect conflictuel. 

En fait Charlie Hebdo, c’était l’esprit de mai 68 qui soufflait, cet esprit que beaucoup critique constamment actuellement, et tout d’un coup on s’aperçoit que Le 7, 8 et 9 janvier 2015 ce qui nous restait de liberté se cristallisait dans ces dessinateurs là et, si c’est cela on a tout perdu… ça fait froid dans le dos !

Le 9 janvier à 17 h, (voir ci contre)  au moment où se termine les assauts pour libérer des otages dans deux endroits distincts, dans la Seine et Marne à Dammartin, dans une entreprise de sérigraphie ( Vénus- le dessin) et  à Vincennes, dans un super marché cacher (antisémitisme), la Lune est en Vierge, en conjonction avec la Lune noire opposées à Neptune et Mars ( la foi devient fanatisme).

Le Soleil-Pluton et la Lune sont en trigone, de même que la Lune – Lune noire corrigée. 

Le 11 janvier, le jour de la grande manifestation, la Lune en Balance – harmonie – est en bon aspect de trigone à la Conjonction Mercure-Vénus en Verseau – la liberté et l’ouverture.

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.