Entrée de Vénus en Sagittaire pour votre soirée du 31

Avant d’attaquer le sujet, je vous fais un tour d’horizon, ceux qui ont suivi peuvent aller directement dans la seconde partie ! (Voir articles précédents)

Les trois planètes actives dans le sens de l’action : Mars, Uranus et Pluton  aurontEntrée de Vénus en Sagittaire pour votre soirée du 31 encore une action puissante en cette nouvelle année nouvelle, leurs effets cumulés sont forts et, par le jeu de leurs rétrogradations réciproques,  elles ne cessent d’additionner leur énergie… Le 26 décembre,  Uranus re-devenait directe à 16°34 et Pluton sera à 14°51, à moins de deux degrés d’écart. Le pas des deux se faisant plus rapide, l’énergie est plus concentrée et autour du29 janvier, Uranus à 17° et Pluton à 16° forme encore un carré presque parfait.

On notera dans les jours qui viennent, de la conjonction Soleil – Pluton en Capricorne qui ne fait jamais dans le doux, et qui ajoutera encore de la puissance dans le mois sec du Capricorne qui bien que les jours commencent à rallonger, se montre encore avare de lumière. Mais l’important est quand même de voir une possibilité forte d’accroissement de notre libido !

Cela s’allie à la force de Mars qui entrera en Scorpion le 4 janvier dont Pluton en Capricorne est le maître,  tandis que Pluton ne sera finalement plus en carré à Mars en Balance, et Mars , plus en opposition avec Uranus en Bélier ce qui détruira le t carré  en signes cardinaux avec Pluton (un triangle équilatéral  incitant à des actions…violentes ces derniers temps).

Mars dans le signe du Scorpion restera plusieurs mois  faisant une petite incursion dans les premiers degrés du Sagittaire en Mars, Avril, Mai, et retournant dans le Scorpion jusqu’au 2 août !

Mars en Scorpion sera en sextil décroissant avec Pluton, ce qui provoque un désir d’action concrète avec l’alternative d’action destructrice avant re création.

On peut espérer des transformations – type destructions amenant des changements de caps, mais Neptune en Poissons, maître des eaux en conjonction avec Chiron demandera beaucoup  de sacrifices.

N’oublions pas que Mars et Pluton additionnent leur puissance, leur action, une ambiance de luttes intestines, par en dessous, en plus des luttes apparentes pour la prise de pouvoir.

Au début janvier, Uranus en Bélier – dont le maître est Mars en Scorpion- sera en opposition à la Lune Noire, toutes deux carrées  à Pluton, maître de Mars en Scorpion.

La Lune noire favorisant la manipulation, son opposition à Uranus risque fort de voir des débats  perdus d’avance au sujet des libertés ou des actions qui seront restreintes, malmenant les esprits. La Lune noire en Balance viendra poser des questions sournoises et vicieuses sur le bien fondé de nos relations

Il faudra attendre le dernier trimestre 2016, pour voir  la Lune noire en Scorpion sextil à Pluton avec un Jupiter entré en Balance (la justice) sextil à Saturne en Sagittaire, la Loi, les idées figées,  et elles finiront par s’entendre pour un accord.

Mercure en Capricorne durant le mois de décembre devient rétrograde le 6 janvier, après être passé dans le Verseau durant trois jours et,  ne sort du Capricorne que le 14 février ce qui fait qu’il sera en carré avec Mars !

Dans ce signe,  Mercure est en compagnie de Pluton, une association  très sèche, rigoureuse, amenant des jugements très sévères au niveau des lois avec comme maître Saturne en Sagittaire.

Un  point positif cependant, est l’entrée de Vénus dans le Sagittaire le 31 décembre -s’appliquant à Saturne- et qui n’en sortira que le 24 janvier peut-être plus raide que jamais. Il est question d’aspiration au bonheur et cela donne une tonalité plus douce aux décisions et aux événements, cela amène une idée de plus grande tolérance par rapport aux idées que véhicule le signe du Sagittaire. Vénus est celle qui envoie Mars son chevalier à la conquête de ses désirs, rencontrant  dans Saturne, qui est là pour deux ans, elle bouscule sa rigidité.

Ce sera pour les personnes du Sagittaire (Sagittaire dominant, ascendant Sagittaire), l’occasion d’une éclaircie qui va durer trois semaines.

Jupiter, maître du Sagittaire (et de Vénus)  en Vierge, qui se charge ici de soigner plus que de toute autre chose – et c’est ce dont on a besoin- est en opposition à Chiron, le soigneur, en Poissons.

Cela ressemble à un chirurgien qui dans la précipitation, se demande s’il doit couper ou non une jambe, pour sauver le moribond !

Vous voyez bien quelles sont nos combats à l’heure actuelle !

Proche du nœud sud, Chiron nous ramène aux événements passés que nous n’avons pas terminés et sur lesquels la vie nous force, tous, à nous pencher mais nous sommes aidés par un sextil entre Neptune et le Soleil

Pour l’instant, il fait un joli trigone au Soleil, Pluton et Mercure en  amas en Capricorne : c’est une fenêtre dont il faut profiter.

Le ballet de Mars Uranus Pluton : le côté obscur de la force

Est-ce un hasard si la suite de la guerre des étoiles –  StarWars – sort en ce moment ?

Ceci amène à dire que la configuration des planètes est en synchronicité avec le climat de violence et de tension qu’on aimerait oublier durant la dernière semaine de l’année.

Je vais me pencher sur le mouvement des trois “violentes” , ou l’on peut dire actives dans le sens de l’action violente : Mars, Uranus et Pluton.

Mais cela ne veut pas dire que leur action sera néfaste, elles auront une action puissante : une résolution a été voté à l’ONU pour agir dans le sens d’une transition en Syrie…oui mais… de la coupe aux lévres, dit-on…

La Lune entrant en Bélier insuffle un changement au contact d’Uranus et à l’opposition deJupiter -Lune noire. La lune sert toujours de déclencheur, elle est en carré croissant, donc incite ici au début d’une action.

Star Wars : c'est de l'astrologie !

J’ai déjà parlé des carrés d’Uranus en Bélier à Pluton en Capricorne qui ont lieu depuis l’entrée de Pluton en Capricorne en 2009  coïncidant ensuite aux périodes d’insurrection  au proche orient, en Afrique, en Ukraine, en Crimée (voir blog). En 2016, ces planètes n’ont pas fini de faire parler d’elles au niveau de la violence, car leurs effets cumulés sont forts et, par le jeu de leurs rétrogradations réciproques,  elles ne cessent de croiser leur énergie… comme on croise le fer.(Je ne suis pourtant pas pour une astrologie déterministe).

Le 13 novembre dernier, nous avions un  carré d’Uranus rétrograde au degré 17°18 à Pluton direct à 12°34.  L’écart ou orbe  était de moins de 4°. Il faut rappeler que le 26 août dernier Uranus s’est mise à rétrograder à 20°30, et Pluton était elle-même rétrograde à 13°47, la distance était  de 7°, mais elles se sont  rapprochées petit à petit jusqu’au 13 novembre, Pluton étant redevenue directe depuis un moment.  

Le 26 décembre,  Uranus redevient directe à 16°34 et Pluton sera à 14°51, à moins de deux degrés d’écart. Le pas des deux se faisant plus rapide, l’énergie est plus concentrée (l’effet commence déjà). La guerre des Etoiles

On voit que la Lune en Cancer sera en opposition à Mercure en Capricorne (voir après).

Puis, autour du 29 janvier  ces planètes seront à un degré d’écart avec Uranus à 17° et Pluton à 16° formant un carré presque parfait.

Ce duo peut également compter sur la force deMars qui entrera en Scorpion le 4 janvier : Pluton, son maître sera à 15°9 et Uranus à 16°36. Mais Mars ne sera plus en opposition avec Uranus en Bélier ce qui détruira le double carré .

En fait,

Mars  restera plusieurs mois dans le signe du Scorpion faisant une incursion dans le Sagittaire en Mars, Avril Mai, puis retournant dans le Scorpion jusqu’au 2 août.

Ce sont les jours autour de Noël qui voient des aspects durs.

Mars en Scorpion sera en sextil décroissant avec Pluton, ce qui est l’indice d’une application concrète. Avec Mars en Scorpion il y a l’alternative de destruction, mais également d’action et dans la même idée, de création, de fertilité.

On peut espérer des transformations et des reconstructions, notamment au niveau de l’écologie par exemple qui devient un sujet aussi  préoccupant que celui du terrorisme parce que les inondations suivent ou précédent (on peut se demander ici le rôle de Neptune en Poissons, en conjonction avec Chiron, qui demande des sacrifices).

La guerre des Etoiles

Le fait que les planètes Mars et Pluton   additionnent leurs puissance, renforcent leur action. Cependant, positivement Pluton et Mars sont des battantes.

On aura donc une ambiance de combat au niveau des défis qui se posent à nous, en ce moment. 

On peut également s’inquiéter dans les jours qui viennent, de la conjonction Soleil Pluton en Capricorne qui ne fait jamais dans le doux, et qui ajoutera encore de la puissance car nous entrons dans le mois du Capricorne.

Au début janvier, Uranus en Bélier – dont le maître est Mars en Scorpion- sera en opposition à la Lune Noire, toutes deux carrées  à Pluton, maître de Mars en Scorpion (mais il l’est déjà le 26/12/15).

La Lune noire favorisant la manipulation son opposition à Uranus risque fort de voir des débats  perdus d’avance au sujet des libertés ou des actions qui seront restreintes, exacerbant encore les esprits chagrins.

Au dernier trimestre 2016, ce sera elle qui sera en Scorpion sextil à Pluton avec un Jupiter enfin entré en Balance (la justice), sextil à Saturne en Sagittaire, la Loi et elles finiront peut-être par s’entendre pour un accord.

Au milieu de tout cela, Mercure en Capricorne durant le mois de décembre devient rétrograde le 6 janvier ,après être passé dans le Verseau durant trois jours et,  il ne sort duCapricorne que le 14 février.

Dans ce signe, il sera en compagnie de Pluton, une association dure au niveau du mental qui se mêlera dans tous les aspects et pourra développer des mouvements de protestation. Mars sera en Scorpion, maître de Pluton !

Pour nous, il s’agit de ramener cela aux signes les plus concernés par ces transits, dont Balance – le couple, les associations, les autres amis ou ennemis proches.