Saturne rétrograde depuis le 4 mars

Saturne retrograde depuis le 4 mars Saturne aime l’ordre, c’est un épouvantail pour tout ceux qui ne l’aime pas et qui préfèrent l’anarchie.

Le maitre de l’apprivoisement c’est Saturne, il nous fait tous concorder (Saturne exalté dans la Balance), il nous rend civilisé, il nous centre. Jupiter c’est l’expansion, Saturne nous cadre, nous rappelle à l’ordre. Saturne est un maitre en soustraction, il y a aura un moment où il y aura deuil, notamment dans les proches, car Saturne enlève la capacité d’aller de l’avant, quand nous avons perdu la perspective de notre “économie” en profondeur, Saturne est la pendule qui indique l’arrêt.

Quand il n’y a pas d’excès on ne s’aperçoit pas de Saturne. Lorsqu’il fait entendre sa puissance, on fait un acte de réflexion. La réflexion c’est déjà le contraire de l’expansion (celle de Jupiter) et pour le moyen des hommes la réflexion, c’est déjà un effort. Nous redécouvrons notre centre. La réflexion et Saturne marche de paire.” (conférence de Charles Vouga).

 Saturne actuellement est rétrograde en Scorpion à 23° du Scorpion du 3/3/14 au

Saturne retrograde depuis le 4 mars

21/7/14 où la planète sera directe alors à 17°!

Il faut encore travailler nos peurs, nos angoisses, nos souvenirs, nos névroses, nos rapports avec les autres, notamment le conjoint et les partenaires en associations.

Lorsque Saturne rétrograde il nous met plus à l’épreuve : ça nous oblige, c’est une contrainte à repenser, à décider, dans nos affaires de cœur et d’argent de maison VIII, mais pas que.

Une mutation est en cours, autant y participer et affiner (ou clarifier) nos relations.

Du 21/7/14 au 23/3/2015, Saturne sera direct d’abord en Scorpion, Saturne passera  une première fois en Sagittaire le 23/12/14  – ce sera une période de construction positive qui va concerner l’éthique de vie, l’idéal personnel, l’espoir d’une structure plus généreuse entre les individus d’un même groupe et entre les citoyens d’un pays..

Le 16/6/2015, Saturne reviendra encore en Scorpion par rétrogradation commencée à 5° Saturne retrograde depuis le 4 mars du Sagittaire, sans doute pour remettre les pendules à l’heure de ceux qui se seraient sentis un peu trop utopistes.

Rappelons que Saturne est entré en Scorpion le 5 octobre 2012,  avec pour but de nous obliger à plonger le nez en nous-mêmes, dans nos méandres, nos dédales, nos incohérences, nos contradictions, nos ombres (pour employer un mot Jungien) ceci afin d’arrêter de nous mentir à nous-mêmes, de prétendre (pretend comme disent les anglais, avoir l’air, faire semblant, se mentir, “se la péter”, rappelez-vous la chanson de Souchon “j’suis bidon”).

Il y a eu une descente aux enfers pour certains, mais comme on sait que le Scorpion tel le phénix renaît de ses cendres, il y a eu forcément une évolution, une transformation : surtout ne pas accuser les autres, cessez de dire que c’est la faute de…, ne plus projeter sur autrui sa faiblesse, son incohérence, son instabilité, son irresponsabilité, ne plus être dans le pulsionnel mais dans le conscient, le réfléchi : là est déjà un progrès. Il ne s’agit pas de s’enfoncer.

Saturne rentrera définitivement en Sagittaire le 18 décembre 2015, et nous pourrons dire : « ce fut long! ».

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.