Technique astro : le grand carré

Psyche ouvrant la boite dorée - John William Waterhouse-1903Il y a quatre choses à retenir au niveau des aspects, et il faut s’en rappeler dans le grand carré actuel pour juger de son fonctionnement.

Un aspect est appliquant ou séparant.

Un aspect appliquant est plus fort. Prenons une planète A en conjonction avec une planète B, la planète B s’éloigne en faisant un aspect de carré à 90° : lorsque le carré est exact ( un degré avant) il est appliquant , il a toute sa force, il y a eu un transfert d’énergie...

Lorsqu’il quitte l’aspect exact, l’aspect devient séparant (un degré après) et il perd de sa force.

Il y a ensuite une autre notion, un aspect est croissant où décroissant, et bien sur exact.

Quand la planète B se détache de la planète A dans le sens des signes en s’éloignant, c’est un aspect croissant mais si c’est le contraire si B se rapproche de A en arrière en c’est un aspect décroissant. Ce n’est pas la même chose, car un aspect peut être croissant appliquant ou séparant, décroissant appliquant ou séparant.

Le jeu de boules du pendule de Newton met en évidence le transfert d’énergie et illustre comment en tapant, une boule part vers l’arrière ou l’avant, même si ce n’est pas tout à fait la même chose puisque dans le zodiaque  les planètes n’entrent pas en collision ! Lorsqu’on a un grand carré dans un thème, il y a deux diagonales formés par les oppositions.

Ces oppositions sont les clés pour la résolution du problème posé par le carré. On analyse si le grand carré est cardinal, fixe ou mutable. Ici nous sommes dans un grand carré cardinal qui demande de mettre des forces en action. Jupiter est opposé à Pluton et, Mars est opposé à Uranus. Il s’agit de très grandes énergies.

Comprendre le grand carré en coursActuellement, on commence par Pluton à 12°, la plus lente, Uranus est en carré croissant à 9° tendance appliquant car il n’a pas encore atteint son application qui se fera à 12° (soit à partir d’un degré avant  à 11°).

Jupiter rétrograde est à 15° dans le Cancer, il s’est éloigné d’Uranus de  !

C’est un carré croissant-séparant, il est donc pour le moment inopérant concrètement, mais il peut lors du passage de la lune faire un aspect de résonance, la lune véhiculant l’énergie.

Mars est à 16° en Balance en carré croissant à Jupiter 15° (on accepte un degré d’orbe) séparant presque exact , cet aspect est encore fort.

C’est un aspect qu’on peut qualifier de quasi bénéfique puisqu’il s’agit d’une évolution dans l’action sociétale au niveau de la famille- sens de Jupiter en Cancer- qui demande un tournant qui devrait se faire.

Mars à 16° est en carré décroissant à Pluton à 12°, il a donc perdu de sa force, il a dépassé le point exact de 12°, il se refera en revenant plus tard à la suite de la rétrogradation de Mars. C’est une force énorme, entre deux planètes qui sont destructrices, la crise amenée par le carré accentue la grogne.
 Actuellement, nous avons un grand carré déformé : il agit  seulement lorsqu’une planète comme le Soleil, la Lune, Mercure ,  font ce qu’on appelle un transit de résonance. 

Il sera exact le 22 janvier 2014 – voir ci contre.

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.