Albrecht Dürer, la géomètrie sacrée, les tarots de Marseille

Le maître absolu de la Géométrie Sacrée était, de tous les artistes de la Renaissance, celui qui en savait le plus sur le Nombre d’Or. Mathématicien et peintre, ses œuvres ont résisté à toute analyse géométrique jusqu’à tardivement.

Dürer représente un courant de pratique qui prend sa source sur le Nil bien avant les pyramides, et il en signe l’achèvement par la production d’une véritable encyclopédie symbolique : les Tarots de Marseille !

Ses démonstrations permettent de comprendre le rôle réel du Nombre d’Or au coeur du Système de Composition de la Géomérie Sacrée*.

Dans son autoportrait, Dürer s’est représenté portant un chardon dans la main, symbole de l’initié.

Albrecht Dürer, la géomètrie sacrée

 

La Géométrie Sacrée comprend toutes les formes élémentaires de la Géométrie : Cercle, Carré, Rectangle, Triangle Équilatéral.

Les artisans, de l’Antiquité au Moyen-Age, utilisaient une corde à treize noeuds  espacés de douze intervalles égaux. Ils traçaient un triangle au sol, en enfonçant trois piquets de façon à ce que les trois segments du triangle soient reproduits : 3 + 4 + 5 = 12 intervalles.  Entre les segments de 3 et 4 intervalles, l’angle est parfaitement droit (90°).  

Le tableau de Dürer ci-dessous s’intitule Melancholia, il  faisait référence aux quatre tempéraments d’Hippocrate, définis d’après les quatre éléments dont  se sert l’astrologie : le feu, la terre, l’air et l’eau.Albrecht Dürer, la géomètrie sacrée

Il y a peint un carré magique* de chiffres (sous la cloche à droite), dans lequel en additionnant les chiffres en colonnes, en travers, en coin, on trouve toujours le chiffre 34, 3 + 4 donnant 7, 7 étant bien entendu le chiffre sacré par excellence.

On peut y voir aussi  de nombreux symboles maçonniques, le compas, la pierre taillée, le sablier, l’échelle, le triangle lumineux (ce triangle Sacré traduit l’action, le mouvement).

La connaissance des carrés magiques est attestée depuis 4000 ans. Les carrés magiques étaient souvent utilisés comme talismans et étaient intimement liés à la vie quotidienne. Certains furent gravés sur des monuments, des médailles, des tasses ou des assiettes en porcelaine. La plupart ont été découverts en Chine mais il en existe beaucoup au Maghreb. De ce fait, les mathématiciens se disputent encore son origine. 

L’Astrologue utilise ces symboles qui démontrent le lien parfait entre l’homme et l’univers…

voir article séparé

article rédigé grâce au site www.jacquier.org

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.