Eclipse et thyphon Haiyan

Etre né quelque part...

Haiyan a frappé les côtes philippines à 4 h 40 du matin (heure locale), avec des rafales de vents de 315 km/h. La région de Guiuan, située au sud-est de Manille, a été la première frappée. A Suriago, un peu plus au sud de Guiuan, 253 mm d’eau ont déjà été enregistrés, un cumul de plus de 500 Etre né quelque part...mm en seulement quelques heures. Pour comparaison, il pleut 600 mm par an à Paris. La dépression est née au large de la Micronésie, s’est rapidement intensifiée et est devenue super typhon de catégorie 4,  le 8 novembre 2013, avec des rafales à déjà plus de 250 km/h. Lorsque le typhon a frappé les premières côtes philippines, la NOAA mesurait une pression de 862 h Pa au centre, et des vents à 315 km/h ! Il faut remonter jusqu’en 1979 pour trouver une activité cyclonique aux conditions voisines avec le typhon Tip, né en octobre 1979, était jusqu’alors le plus intense jamais observé. La pression en son centre était de 870 h Pa, ses vents étaient de 305 km/h , et son diamètre, le plus grand jamais mesuré, était de 2.220 km.” source Futura Sciences

Sur la plan astrologique, on doit d’abord se rappeler que le 3 novembre vient d’avoir lieu Etre né quelque part...un cumul de facteurs astronomiques dans le signe du Scorpion : une Nouvelle Lune avec une éclipse de Soleil, avec la conjonction de Mercure (rétrograde, pour l’astrologie).

Rappelons que les éclipses se produisent en conjonctions des nœud nord ou sud de la Lune astronomique et logiquement parlant : il arrive en effet qu’on soit d’accord avec les astronomes !

Le lieu où se produit l’ombre de l’éclipse est l’endroit où elle a le plus de force. 

L’eclipse, qui s’est produite le 3/11/2013 à partir de 11 h 45 TU  est apparue le long des côtes Est de l’Amérique du Nord et du Sud. L’ombre sur la surface de notre planète a suivie une route vers l’Est longue de 13 600 km traversant l’Afrique (visible au Gabon) avant de disparaître dans le coucher du soleil en touchant l’océan indien. Depuis 1995 et  jusqu’en 2049 aucune autre éclipse totale de Soleil n’aura lieu. (site futura-sciences)

Cette éclipse, notée annulaire sur les éphémérides est une éclipse hybride, d’abord annulaire puis ensuite totale. Elle fut totale sur le Gabon.

Ptolémée dans le Tetrabiblos, donne des indications sur les éclipses : elles sont inquiétantes pour le lieu où elles se produisent et les gens qui y sont.

L’éclipse de Soleil produit des problèmes physiques, tandis que celle de Lune est plus intérieure, elle agit sur la psychologie. Les choses qui en découlent sont en générales durables, si elles ne sont pas visibles comme celles du typhon du 8/11, elles perdurent avec des conséquences sur des mois, des années, surtout pour les états : d’où la grande peur des anciens.

Ici le thème est fait pour le début du typhon  : il a un Ascendant Scorpion avec Mercure rétrograde sur l’ascendant en  conjonction  avec Soleil-Saturne, le signe du Scorpion, maîtrisé par Pluton en Capricorne dans lequel se trouvait alors la Lune devenue capricornienne maîtrisée par Saturne en Scorpion.

Cet amas demande une transformation de l’idée de l’argent – Scorpion/ maison 8 –  après une renaissance spirituelle  et pas seulement de cette partie du monde !

Nous avons entendu le porte parole des Philippines réclamant plus de conscience mondiale :  pour certains d’entre eux cette catastrophe (paradoxalement) ouvrira des portes  et  ils ne seront jamais plus les mêmes après, beaucoup vont partir pour ne plus revenir et ils seront réfugiés climatiques.  (Le typhon Haiyan, qui a frappé les Philippines le 8 novembre, y a fait plus de 5 200 morts, a annoncé ce vendredi  22 le gouvernement).

 

Partager avec:

Écrit par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.