L’axe VI/XII, l’axe Vierge-Poissons , la polarité

On ne pense pas assez à la polarité lorsqu’on analyse un thème, le balancement entre le signe où se situe une planète et le signe en face est naturel de l’autre côté de l’axe,  et encore plus, lorsqu’ il y a des planètes des deux côtés de l’axe de signes.

La Vierge se situe face au signe des Poissons, et ceci leur confère  pas seulement des différences, des oppositions mais aussi des ressemblances, des interactions dues à la projection , à l’effet miroir dont on parle en psychologie

La polarité, représentée par le signe opposé, critique, concret et efficace de la Vierge, influe sur les Poissons qui sautent dans les traits les plus matériels de ce signe tout en étant  fondamentalement différent, puisque les Poissons sont distraits, laxistes et rêveurs, tandis que la Vierge est efficace, concentrée, sérieuse et intègre. Aussi les Poissons comme les Vierges s’intéressent à la santé, et particulièrement à la médecine naturelle. C’est la raison pour laquelle, on voit tant de ces signes, dans les professions de service et de soins,  propres à l’axe VI/XII.

On constate donc qu’il y a de l’un dans l’autre. Ce qui fait que lorsqu’on rejette quelque chose violemment, il faut se demander pourquoi, car on y projette une ombre qui se situe en nous. Je ne parle pas de traits de caractère excessifs, mais d’aspects subtils, il n’est pas nécessaire de tomber dans l’exagération : comme la propreté de la Vierge versus le prétendu négligé des Poissons, qui devient une tendance à la maniaquerie voyant la saleté, la négligence dans tous les domaines dès que les choses ne sont pas comme elle le voudrait, s’étendant ensuite  au besoin d’un ordre parfait qui à un niveau immatériel, devient croisade contre un prétendu laxisme.

La Vierge dans ce cas ne respire pas, alors qu’on lui suggère  en face, de lâcher prise sur sa nécessité de vouloir un monde organisé jusque dans les moindres détails. Aussi cette détestation, n’est que le reflet d’une permission que ne se donne jamais, la Vierge, pensant qu’elle seule est capable de faire, d’organiser, et qui finalement ne compte que sur elle parce qu’il n’y a qu’elle qui sait ce  qui est bon dans telle ou telle situation, et si elle a un fort Saturne, elle sera complètement confinée dans son rôle, de martyr de la société.

Ainsi , heureusement que le signe des Poissons, régit par Neptune se trouvent en face, cela va faire l’artiste, le réalisateur de cinéma, la diva, le musicien.

Cédric Klapisch, est né le 4 septembre 1961 à 6 h 55 à Neuilly-sur-Marne. Ce cinéaste  a fait des films qui pourraient être des films de femmes (on note une majorité de planètes en signes féminins) tant ils sont marqués de sensibilité et de finesse , parmi lesquels ” L’auberge espagnole”, “Le péril jeune”,  “Les poupées russes”, “L’arnaqueur”, “Casse tête Chinois”, “Ce qui me meut “, “Chacun cherche son chat” et son dernier film “Ce qui nous lie”. La caméra est un deuxième œil qui perçoit des nuances que ne voient pas nos yeux, car elle cadre un champ restreint, précis,  pouvant montrer des choses imperceptibles.

Il possède le Soleil dans le signe de la Vierge, l’ascendant, un amas et le MC en Gémeaux : Mercure  est bien représenté.

Sa Vénus en Lion (l’art, la création) est en opposition (dissociée) à partir du signe du Lion (le jeu),  avec Jupiter-Saturne en Capricorne . 

Sa Lune en Cancer en X (inspiration, popularité) est trigone à Neptune.

Uranus qui est  conjointe au  nœud nord en XII dans la maison équivalente aux Poissons, indique une originalité qui s’exprime  au niveau des sentiments intimes ;  la question de l’amitié et de la famille, de la fratrie, du mal-être, du passage à l’âge adulte est constamment abordée dans son cinéma, qui d’autre part, est plutôt gai et optimiste. 

L’amas dans la maison XII,  équivalente aux Poissons, se compose du nœud nord, Uranus, la Lune noire et le Soleil conjoint Pluton, tout ceci semble bien karmique (un côté fatal).

On peut en avoir une idée en jetant un coup d’œil à sa biographie : il est le fils du physicien Robert Klapisch* disparu le 21 mars 2020 et de Françoise Meyer, psychanalyste* : Ayant souffert du divorce de ses parents et ayant peu vu son père , le cinéaste en a tiré de belles histoires de famille comme “Ce qui nous lie”.

Qu’y a-t-il de karmique dans un amas en XII, notamment avec le nœud nord  conjoint Uranus, qui indique avec Uranus,  plutôt la réussite dans un lieu clos comme  médecin,  chercheur comme son père , avec Pluton comme archéologue, un généalogiste, psy, analyste.

Or, déterminé par un milieu scientifique, il a échoué à la première année des études de médecine.

La conjonction Soleil-Pluton en XII devait trouver la surcompensation  dans l’art de décrire des sentiments subtils , à l’écran, le poussant à rechercher un peu de légèreté dans un monde de gens trop sérieux (Saturne rétrograde en domicile en Capricorne, conjoint Jupiter rétrograde, pousse à se poser beaucoup de questions).

Le Soleil en XII   fait un heureux sextil à Neptune qui au niveau du caractère fait l’artiste prolifique inspiré. Neptune  en Scorpion, est ce que porte les gens qui ont eu 20/25  ans au moment de l’explosion du SIDA, avec les conséquences dramatiques que l’on sait, dans le milieu du spectacle et de la danse. C’est Cédric Klapisch qui a eu l’idée de filmer séparément les danseurs de l’Opéra de Paris durant le confinement, pour en faire un court  ballet diffusé sur internet.

Son thème est en forme de Bol (selon  les dessins d’E. Jones) fermé par l’opposition large entre la Lune et Saturne retro, indiquant la mère sévère, mais protectrice avec Jupiter retro : toutes les planètes sont relativement Nord – Est, ce qui détermine une personne qui fait ses choix et qui est plutôt introvertie . Le nœud sud en Verseau a tendance à indiquer l’échec en médecine (Verseau) qui devait le porter vers la réussite personnelle au cinéma (nœud nord en Lion), mais Uranus en conjonction indique la continuité entre le passé et le présent puisqu’ Uranus est le régent karmique sud : il se sert du terreau de son enfance et de ses ascendants.

Un cinéaste a beaucoup a  apporter, il est à la fois  amuseur, mais peut aussi être informateur et éducateur  ce n’est pas pour rien que le cinéma est muselé par les dictateurs*.

C’est un homme Chironien d’après le choix des sujets qu’il traite (failles, souffrances, manques, mais aussi espoir, indépendance d’esprit) , or Chiron à 4° Verseau est conjoint au nœud sud en Verseau en secteur VI : échec en médecine, mais réussite au cinéma.

Actuellement, il voit le retour de Jupiter et de Saturne en conjonction sur sa conjonction natale (il a perdu son père en mars 2020, au retour de Saturne). Il s’était rapproché de lui lors du tournage du film “Ce qui nous lie”.

 

*Robert Klapisch : docteur ès sciences en 1966 à la faculté des sciences de Paris. Ses premiers travaux au CNRS en spectrométrie de masse contribuent à des résultats majeurs en astrophysique et en physique nucléaire. Il dirige des recherches d’avant-garde sur l’implantation ionique puis, en tant que Directeur de la Recherche du CERN, il se consacre à la physique des particules. Il dirige le programme de recherche du collisionneur proton/antiproton qui vaut au CERN en 1984 le prix Nobel de physique attribué à Carlo Rubbia et Simon van der Meer… Ses grands-parents maternels sont Robert et Raymonde Meyer,  déportés à Auschwitz, ainsi que d’autres membres de la famille.  

source Wikipédia

Partager avec:

L’importance de l’ascendant, maison I

Le corps est notre véhicule,  notre outil, notre serviteur. A force de ne pas y penser, on oublie qu’il existe, et qu’il se débrouille tout seul. Il y a donc des moments où il se rappelle à nous.

Si certains le dopent, si d’autres qui ne l’aiment pas, voudraient en changer, s’ils le maltraitent, le contraignent, en ont honte, le critiquent,  si certains font des changements de nez, de seins, parce qu’ils ne pensent qu’à sa plus value , si certains pensent que,  beau et en bonne santé c’est pareil,  si d’autres s’en fichent parce que ce sont des intellos, le corps finit par se rappeler à eux.

Dans  certains milieux, c’est une obsession, notamment dans le sport, qui serait l’art de le préserver  mais qui finit par être l’art de “s’en faire” au point d’en devenir hypocondriaque à cause d’un narcissime  fort. Où le trouvons-nous en astrologie ?

En astrologie, le corps, c’est l’Ascendant, le trait qui démarre  la maison I en élargissant à tout le  secteur I  avec les planètes qui sont dedans : dans le premier signe d’abord, puis le second  et quelque fois même un troisième s’il y a une interception.  Exemple : Chez Macron, l’ascendant est en limite du  Capricorne à 28° (son Soleil est aussi à la limite du Sagittaire)  il n’est pas ce qu’il parait au premier abord). Classiquement, on dit que c’est le premier signe qui compte, mais s’il y a une planète dans le second et le troisième , quid de ceux-ci ? En vieillissant, par progression l’ascendant avance… On dit que le second signe dans une interception est un second ascendant, et on dit aussi qu’il est notre attitude psychologique par rapport aux questions de la maison I (ici le corps).

On parle  du tempérament, du caractère, de la beauté éventuelle des signes du zodiaque : on dira  que le Lion a une belle chevelure, le Sagittaire un physique élancé à cause de ses jambes, que le Capricorne est sec tandis que  le Cancer est rond, le Scorpion aurait des traits durs, les yeux perçants,  les Balances et les Taureaux venant de Vénus seraient charmants , le regard du Verseau est distant ce qui lui donne une certaine classe naturelle, les Poissons auraient le regard doux et fuyant, et les mercuriens (Vierge et Gémeaux) un grand front, tandis que les Béliers seraient plutôt petits et vifs, mais s’ils sont nés en Scandinavie il y en a sûrement de très grands : tout cela est peu de choses et souvent faux. Évitez ces généralités.

Toutes les études morphologiques (Ptolémée, Le Senne, Gaston Berger  d’autres) n’ont abouti qu’à catégoriser  les gens pour finir par  servir à des personnes mal intentionnées. Les origines des personnes étant diverses, la nourriture étant aussi un facteur de transformation du corps, on a des assortiments de gens de même signe solaire, ou de même ascendant, à qui on colle des étiquettes,  selon les critères de la civilisation dominante occidentale,  basées sur les statues gréco-romaines : c’est le verni des apparences. Cela dit, on apprend à connaître ceux qui nous entourent en fonction de leur thème et pas de leur pilosité, nez, ou regard.

Évitez les projections : “je ne supporte pas ce signe”. Dans ce cas, en général , il y a chez vous quelque chose de ce signe que vous n’aimez pas, que vous  projetez sur l’autre ; vous pouvez avoir ce signe au nœud nord, nœud  vers lequel vous êtes censé aller, ou bien, vous l’avez en interception en I.  Vous avez  un petit exercice pratique : le comprendre en vous !

Nous avons tous les signes dans nos thèmes,  ce sont nos douze travaux d’Hercule , donc il faudra bien s’en servir dans les activités , pour le meilleur en évitant le pire, car ils sont utilisables à plusieurs niveaux or, une fourchette qui sert à manger peut aussi servir à blesser.  Il faut s’entendre sur ce que vous considérez comme négatif : ce qui vous gêne, comme le désordre par exemple,  peut laisser indifférent quelqu’un d’autre,  ne  juger pas selon vos propres critères  ; par exemple, on verra la Vierge dans une activité fébrile s’énerver contre le Poisson distrait et  paisible ,  tandis que  les Scorpions pourront être seulement drôles et francs pour certains  mais ressentis comme manquant de tact  par d’autres ! Après avoir dépasser ces écueils et découvert  les caractéristiques  des signes, essayez d’évoluer vers l’objectivité.

Le Soleil, c’est votre idéal , c’est un peu une colonne vertébrale mentale, intellectuelle, et  spirituelle si vous évoluez : vous vous  pensez parfait dans  le signe dans lequel il se trouve,  mais vous, vous n’êtes pas cette perfection, il est inutile de vous identifiez à un dieu ou une déesse : vous en avez peut-être quelques caractéristiques que l’astrologie vous aidera à découvrir.

L’ascendant , c’est ce que je découvre en vous connaissant, pas seulement en vous regardant agir !  Signe de la maison I  pour le connaître, il faut savoir le lieu et l’heure  exacte de votre naissance, d’où l’importance d’être précis ; un ascendant change toutes les deux heures et deux personnes nées le même jour à deux heures de différence,  n’ont pas le même ascendant.

Tant que vous ne connaîtrez pas votre ascendant , vous n’aurez pas la répartition exacte des maisons qui sont les lieux ou secteurs ou demeures  de votre potentiel de vie.  Potentiel, parce qu’ils sont à la fois des secteurs où l’on dit comment sont les rapports avec les parents, les enfants, les amis, les amoureux , le travail, l’argent, les plaisirs, la vocation et… une source de déductions sur votre psychologie, votre caractère.

Votre ascendant  dans un des douze  signes, possède un maître d’ascendant, une planète : cette planète n’est que rarement dans le même secteur du thème, elle se situe dans une des douze  maisons, et cela va en dire beaucoup sur vous.

Exemples : E. Macron a un maître d’ascendant qui est Saturne (plutôt le contraire de Jupiter) qui se trouve en secteur VII du conjoint, partenaire, “l’autre” ; son Lion et son Mars,  qui plus est rétrograde, sont interceptés avec un Soleil en Sagittaire neptunisé, et un  trigone se fait surtout entre Mars et Neptune (11/16°), deux planètes qui ne sont pas du même registre, action et inaction pourrait-on dire (illusion, idéal dans l’action) du coup son Mars est projeté sur l’autre.

Mais si vous avez le maître de la maison I en II vous passerez votre vie à chercher des finances, en travaillant selon le talent qui est en accord avec le signe de la maison II ; si  le maître est en maison III, vous aurez des rapports avec votre fratrie qui comptent mais qui peuvent être lourds, tout en pratiquant la communication, si c’est en maison IV, votre foyer passera avant tout et peut vous donner plus de soucis qu’un autre, si c’est en V vous serez créatif et amoureux, si c’est en VI vous ne penserez qu’à travailler ou pas,  avec des soucis de santé peut-être,  en VII, vous dépendrez des autres , en VIII  selon la tradition, c’est sexe/ fric puis ésotérisme/spiritualité dans le meilleur des cas, mais pas mal d’ennuis qui vont avec, si c’est en IX vous serez  un genre de prof qui a envie de transmettre plus que des mots, en X vous ne penserez qu’à la réussite, à laisser votre marque,  en XI vous voudrez sauvez la planète, en XII vous sauverez les autres et avec un peu de chance vous-même.

Mais ce n’est pas tout, si vous avez une  planète dans le signe de l’ascendant, plus elle sera  proche du début de maison I, plus elle aura de l’importance. On peut accorder 10° d’orbe en avant en XII , surtout si c’est la seule sur l’AS, il faut alors l’analyser  dans les deux maisons , et elle influence fortement la personnalité dans son comportement et sa psychologie. En effet,  le célèbre astrologue humaniste  Alexandre Ruperti,  fait remarquer dans “La roue de l’expérience individuelle” que la maison XII dans le sens horaire est le lieu de lever du jour  puisqu’ il est 6 heures sur l’ascendant aussi pourquoi se priver de la première planète qui se lève au moment de la naissance , alors que le lieu le moins éclairé qui se situe  sur la porte de la maison IV,  est lui même considéré comme important ?

Il faut utiliser certaines incohérences de l’astrologie traditionnelle pour commencer notre analyse personnelle : vous ne tarderez pas à découvrir que vous vous êtes privé de bien des points qui vous permettent de mieux vous comprendre et de ne pas faire des analyses à minima : les maisons  nous sont plus personnelles, nous avons intérêt dans l’analyse à dire que la maison I est une maison équivalente Bélier régit par Mars,  à étudier notre Mars,  là où il est, puisque c’est le lieu où nous agirons car si nous n’agissons pas, les autres agirons à notre place.

Par exemple, si vous avez Mars sur un ascendant Balance, signe de Vénus , vous aurez des pulsions contradictoires, des bouffées de colère, qui sont à l’encontre  de votre nature qui est tournée vers la douceur et l’harmonie.  Mars qui maîtrise ici votre maison en face en Bélier, la VII,  viendra vous poussez à tout faire pour les autres/l’autre, dans une optique de fusion type Balance,  mais comme Mars c’est une planète de conquête au lieu d’utiliser la douceur de Vénus, maître de l’ascendant vous vous servirez de l’agressivité de Mars, ce qui fait que vous récolterez des réactions de violences en retour. Votre Vénus, maître d’ascendant qui, elle se trouve ailleurs, interviendra aussi dans vos réactions pour concilier vos deux tendances, mais votre Mars vous fera apparaître comme un Bélier.

Si c’est une planète rapide,  ce ne sera qu’une question de caractère, si elle est lente, elle est reliée à l’époque dans laquelle vous vivez, vous serez entraîné dans des actions qui seront collectives ou viendront du collectif et vous subirez aussi le collectif dans votre vie privée. Comme cette planète  maîtrise deux maisons,   celles-ci deviennent des maisons importantes dans votre vie.

Notez que cela se complique lorsqu’il y a plusieurs planètes dans le même signe ascendant. S’il y a une autre planète sur l’ascendant, elle lui sera probablement conjointe,  et si c’est une lente,  conjointe à une rapide, elle lui donnera une note plus collective. Celle qui a le plus d’influence est celle qui est la mieux placée au niveau de la maîtrise avec l’ascendant, mais aussi la plus rapide des deux, qui aura éventuellement  une importance  ailleurs comme maître de deux maisons par exemple,. Les deux sont indissociables mais les énergies  s’ajoutent ou se retranchent .

Cela se complique encore, s’il existe une planète en I  dans le second signe. Quelle est la plus forte des deux ? La première, bien  sur. Si vous avez deux planètes entre lesquelles vous hésitez, quand vous ne savez pas juger, posez vous les bonnes questions quand ce sont des lentes car un thème est cohérent, : s’il y a un Pluton , on va voir  l’accent sur la maison VIII et le signe du Scorpion  , si c’est Uranus entre la XI et le signe du Verseau , si c’est Neptune il y a une accentuation sur les Poissons et la XII ou la VI axe des soins. La planète peut être régente karmique.

Il faut aussi se rappeler qu’une planète se charge du signe : en signe  masculin une planète douce comme Vénus se masculinise, une planète dure masculinise  un signe  féminin  : le Cancer se virilise sous l’effet de Mars tandis que Vénus s’y épanouit, mais en I ne pas oublier que  Mars est en domicile de maison, ce qui le fortifie !

 Il faut voir aussi qu’elle est la position dans le dessin de planètes du thème,  dans une configuration (apex d’un carré en T), seule dans un hémisphère , ou seule en dehors d’un hémisphère plein, mais proche (la différence entre le modèle Bol et le modèle en parapluie (seau).

Lorsque vous avez un signe intercepté en secteur I, il joue le rôle d’un second ascendant , vous vous en servez mais sans le conscientiser. Les autres,  par contre,  remarquent que vous avez des comportements et des décisions en rapport avec ce signe. Vous vous en servez avec une sorte d’automatisme, de même avec les influences des planètes qui sont dedans, les sentiments, goûts se manifestent à votre insu, et ne peuvent sortir qu’à cause des aspects au passage des transits. Aussi vous en souffrez. En fait, c’est au cours de la vie et en voyant vos réactions que vous vous découvrez : la personnalité est double dès le départ, car deux signes qui se suivent ne se ressemblent pas. Exemple :

E. Macron , ascendant Capricorne à 28° possède le signe intercepté du Verseau.  Rappelez -vous, on a dit que le Verseau avait un air distant, par contre au niveau de son caractère, il  se présente en sauveur , mais son premier ascendant Capricorne, le rend sec (il est mince) : plus généralement un ascendant Capricorne, qui est fondamentalement matérialiste voue sa vie à sa réussite matérielle tandis qu’un Verseau sauve la planète.

Autres cas :  un ascendant Poissons  donnant douceur et amabilité, suivi d’un signe du Bélier intercepté ,  sera perçu comme  une personne douce mais volontaire, décidée et active ce qui ne serait pas le cas si on avait un ascendant Bélier,  il vous percevrait comme une personne seulement nerveuse et autoritaire.

Un Sagittaire avec un Capricorne intercepté aime les voyages, fréquente les associations, tout  en travaillant intellectuellement ou sportivement selon la discipline choisie, d’une manière acharnée et indépendante, aimant la solitude. Un Bélier suivi d’un Taureau intercepté pourra avoir l’air décontracté,  alors qu’il aimerait bien qu’on soit tendre avec lui.

Finalement, “suis-je mon Soleil ou mon ascendant” ?  Voici une réponse de Dane Rudhyar : “l’ascendant d’un thème indique le problème posé à un individu à savoir “comment je vais résoudre le problème de ce que je suis, en tant qu’être unique.” L’ascendant se réfère à la nature de l’énergie la meilleure pour résoudre l’équation (différemment de celle du Soleil et des planètes) et, les maisons sont les douze types d’énergies avec lesquelles vous abordez le monde, l’énergie des planètes sont les types d’énergie que nous utilisons en tant qu’être humain. Le Soleil est la permanence de l’individualité mais pas l’individualité. C’est une puissance qui permet à l’individu, s’il le veut, de remplir sa fonction”.

 

* La planète qui se lève sur l’ascendant c’est la planète la plus proche de l’ascendant avant ou après, en maison I ou en maison XII, on accepte 5° avant et 15° après ou plus, selon la puissance de la planète. L’ascendant c’est 6 heures du matin donc la planète qui se trouve dessus est celle qui se lève en même temps que le Soleil au lieu où l’on se trouve.

*on ne parlera pas ici de l’axe des maisons VI et XII, secteurs dédiés aux maladies du corps.

Partager avec:

Lilith ou les droits des femmes

Il circule beaucoup de livres sur la lune noire , ou Lilith, et la plupart sont surtout en rapport avec la sexualité, parce que l’histoire de la Lune noire c’est la femme qui se révolte contre sa condition d’épouse et de  mère parfaite, celle qui abandonne Adam à son sort  et qui est remplacée par Eve.

Car la Lune noire est la  première Eve selon la tradition, celle qui refuse le sort de la parfaite moitié. Selon une traduction, Eve naquit de la côte d’Adam, mais selon une autre, cette traduction arrange trop bien le côté machiste des auteurs de la Bible, ce livre sur lequel fut bâti la civilisation occidentale et qui donna naissance au Coran qui est aussi une religion du Livre, donc cela dépasse largement l’Occident.

Bref le problème commence ici. La lune étant Eve, la femme, la lune noire étant Lilith , la femme qui refuse la destinée qu’on lui propose, par choix, par révolte. “Tu enfanteras dans la douleur”, lit-on, dans la bible ;  “dieu compte les larmes des femmes, comme perles d’amour”, dans la Thora ; “on doit remercier d’être né homme”, dans le Coran : il est vrai qu’on meurt en couche car une femme ne peut être touché par un médecin masculin , au cours d’un accouchement difficile (Kouchner l’a vécu en Afghanistan.) On comprend que la révolte gronde chez Lilith…

Actuellement, il y a beaucoup de Liliths

Nous sommes dans un changement de paradigme, la tendance Verseau pointe son nez  en 2021, mais le patriarcat résiste, et est prêt à tout pour gagner la partie : complémentarité oui, égalité non, on vous renvoie à vos hormones  ! Notez l’avancement très lent des questions sur les femmes à tous les niveaux.

Débrouillez-vous , vous verrez que vous êtes obligés de faire avec, la civilisation qui se tourne en ce moment vers une tendance orwellienne type  « on va vous dire comment vous devez penser » , du coup tout le monde se ligue contre les Liliths pour leur dire ce qu’elles doivent faire, accepter et penser (Amérique du nord et du sud, Afrique, Union soviétique, Inde, etc, et maintenant Europe).

Les femmes sortent dans la rue, on a tué leurs enfants, on les a embarqué dans des révoltes dont tout le monde se serait passé, drogues, religion, famines, migrations, affaires d’adultes, mais on va les renvoyer chez elles par la force des tasers, des réglementations, et en plus on trouvera des femmes pour faire le boulot.

A la niche femmes de toutes confessions et de toutes couleurs, seule compte la lune féminine, soumise.  Seule la philosophie bouddhiste, tibétaine, qui certes n’épargne pas le poids du travail chez les femmes, offre une vision moins machiste.

Partout l’athéisme prospère à grand pas en orientant non pas vers une égalité, mais vers un matérialisme qui cache une soif encore plus grande de pouvoir  , un écrasement des valeurs, une totale absence de spiritualité.

Les dictateurs de tous bords l’ont compris qui autorise une religion pour calmer la souffrance due à l’inégalité et la pauvreté.

Lilith fut chassée du paradis par Dieu et on l’a chargea des enfants morts nés, des fausses couches, et même certains disent que c’est Lilith qui réclame leur mort : on ne peut que constater.  Observez, et voyez si l’astrologie n’est pas une bonne interprète des faits : camp de Lesbos, traversées des migrants, guerres, explosions, attentats car actuellement, Mars en Bélier est conjointe à Lilith , carrée à Saturne- Chronos, le maitre du temps – conjoint Pluton (la grande transformation qui souvent passe par la mort).

Je sais ce n’est pas drôle : mais trouvez-vous que l’actualité soit drôle, lorsque  les femmes sortent dans la rue pour protester !

Deux videos : une sur la réalité de certaines et une autre sur une femme Lilith !

https://www.arte.tv/fr/videos/094279-058-A/camp-de-moria-les-femmes-particulierement-vulnerables/

https://www.arte.tv/fr/videos/095164-000-A/beth-hart-a-l-olympia/

Partager avec:

Technique astro : l’aspect de conjonction

Lorsque vous voulez analyser un thème, dans un premier temps, regardez la répartition des planètes autour du thème en aspect de conjonction. On peut mettre un disque découpé dans du papier pour cacher les aspects et, on ne voit plus que les planètes sur le pourtour du zodiaque

En effet, on aurait tort de porter un jugement parce qu’on voit plus de rouge que de bleu, en disant ceci est un bon thème ou ceci est un mauvais thème. On part dans tous les sens.

Les aspects de conjonctions sont forts et sous estimés par les débutants. Les secteurs avec des amas de plus de trois planètes sont signifiants et jouent un rôle important. Il vaut mieux recopier le thème à la main que d’avoir un logiciel qui déporte les planètes sur la droite ou la gauche. Il y a des sites qui font les thèmes, et un logiciel gratuit qui est primadeva.fr fait par un bénévole dans les années 2000, téléchargeable sur internet.

Ensuite, il ne faut pas tout de suite filer vers un autre aspect que fait la conjonction avec une planète en opposition par exemple, il y a d’une part une conjonction de deux planètes qui sont éventuellement en opposition avec une autre planète, mais d’abord il y a une conjonction et quelquefois cet aspect est plus agissant que le second. Le second peut induire une modification, en plus ou en moins.

Les conjonctions entre les planètes rapides (jusqu’à Mars inclus) définissent les caractéristiques  de traits de caractère personnels. Lorsque les conjonctions sont dissociées, une planète dans un signe, une dans le précédent ou le suivant, c’est à prendre en compte, mais elle est aussi importante au niveau de l’effet dans la maison.. 

Jetez  un coup d’œil sur les planètes qui sont en conjonction avec une planète transpersonnelle : c’est l’assurance  que le contexte social contemporain jouera sur son jugement, qu’elle se sentira concernée, ceci la faisant accéder à un niveau plus haut de conscience. 

S’il y a plus de deux planètes qui se suivent, évaluez chacune des conjonctions formées, qui se lisent séparément,  l’une après l’autre.

Les  conjonctions avec les luminaires sont très fortes, ne les négliger pas: elles ont une forte incidence sur la psychologie, avec le Soleil, idéal de l’individu,  la Lune, sa sensibilité et ses besoins.

En ce qui concerne le Soleil ou la Lune, notez immédiatement qu’une planète qui est proche, quelque que soit le nombre  de degrés d’orbe,  peut faire une conjonction. J’entends les gens ratiociner, pinailler, se perdre en conjoncture, pour savoir si oui ou non ils ont la conjonction avec, par exemple,  l’ennemi  “numéro un” Saturne :  ils l’ont puisque dans la pratique, cela se vérifie :

Combien d’hommes célèbres  ( la célébrité est la reconnaissance du public) comme Johnny Hallyday, avec une conjonction Soleil Saturne – 7° d’orbe – ou Bill Clinton qui lui avait presque 25° entre le Soleil et Saturne n’ont jamais vécu avec leur père. Les faits vérifient des choses que la tradition refusait ! Il peut se présenter le contraire, celui du père trop rigide et  trop présent comme celui de Michel Polnaref  qui  fit de lui un premier prix de conservatoire de piano !

L’astrologie humaniste donne  12° d’orbe dans une conjonction entre deux planètes rapides (Mercure, Mars, Vénus) mais + de 15° avec un luminaire (Soleil et Lune). Quelquefois plus car dès que les planètes sont dans le même signe,  elles vibrent de la même façon, dans le même élément, elles peuvent aussi être dans la même maison. Si on fait abstraction du signe en faisant l’analogie maison -signe , on est dans la  même destination, donc une conjonction dissociée sera importante pour l’orientation de la personne, aussi il vaut mieux dire “et” plutôt  que “mais”, c’est à dire qu’au lieu de passer son temps à dissocier les éléments de jugements, il vaut mieux les associer, car c’est ce qui se passe dans la réalité. Il faut chercher ce qui corrobore la première information, et on trouve.  Les choses se cumulent sinon l’individu serait schizophrénique.

Dire par exemple à quelqu’un que sa planète Uranus n’est pas conjointe à Mars à cause de trois/quatre degrés d’orbe de trop, ne l’empêchera pas de vivre cela comme une conjonction, notamment lorsque la lune passant tous les mois va faire une conjonction avec la première planète se chargeant de son énergie et contactant ensuite la seconde planète “éloignée de la première” dans le même signe ou dans la même maison. On trouvera d’autres indices, comme une accentuation sur le Bélier ou sur le Verseau.

Cela n’empêche pas de dire que les aspects exacts sont les plus importants, , la planète la plus rapide est subjectivée, “influencée” par la planète la plus lente, elle agit selon la pression de la plus lente. Il faut voir le mouvement dans votre thème, ce n’est pas fixe, les planètes étaient dans une trajectoire cyclique au moment où vous êtes nés.

Le Soleil sera toujours le plus influent, même avec une lente,  même avec une conjonction dite “”combuste (à moins de 2° du Soleil), bien que sur ce sujet les avis soient encore partagés (en ayant une je dois reconnaitre que l’effet de neutralisation du soleil par une planète lente peut opérer quelque peu, mais je ne pense pas par une rapide commer Mercure, Mars ou Vénus). On dira  que Pluton est conjoint au Soleil, pas l’inverse, et que c’est le Soleil qui devrait influencer Pluton, ce qui implique que théoriquement, on dira qu’on aura un plutonien solaire car il faut conscientiser  que  le Soleil est une planète positive. En effet, l’astre le plus important de notre système solaire est le Soleil, comment pourrait-on le considérer comme négatif soumis à une autre planète, qui plus est excentrée (Philippe Granger astrologue et psychothérapeute).

Avec ces conjonctions entre les planètes transpersonnelles (de Jupiter à Pluton) le caractère de la personne est soumis à  des facteurs  sociaux, sa vie est liée à des événements qui affectent son vécu,  son comportement. Les effets de la conjonction doivent être décryptés à plusieurs niveaux : physique, psychologique, mental, spirituel , puis événementiel. Ces conjonctions  donnent indéniablement des traits de caractère personnels entrainant des réactions au niveau du vécu. On peut s’intéresser au monde social, on peut y travailler, on peut prendre la tête des mouvements, on peut être la base du mouvement, on peut être mêlé à des conflits de toutes sortes, plus ou moins graves. elles donnent aussi une conscience de la globalité, demandent une réponse holistique aux événements, ce qui signifie qu’elles poussent à trouver des solutions pour le plus grand nombre et pas seulement pour soi.

Bill Clinton fut un grand président des États-Unis ; le Soleil et Saturne font  une orbe  de 24° en Lion, dans son thème ;  il a été  précipité dans sa chute par les limites de Saturne, mais il a aussi manqué de père durant sa jeunesse.

On trouve entre le Soleil et  Saturne, la planète rapide Mercure à 7° avant le Soleil (21° d’orbe), puis Pluton à 11°, (13° d’orbe) ; à chaque moment du passage de la Lune  parcourant le champ séparant Saturne du Soleil, il y a un relai  entre les planètes .D’un autre point de vue, Saturne étant sa  plus haute planète en X , nous  avons de fameuses statistiques sur d’autres personnalités qui ont chuté après avoir connu la gloire.

Vénus conjoint Neptune, maîtresse de son ascendant Balance reliées par sextil à Saturne -conjoint – Mercure – conjoint Pluton a  aidé à son élection mais a  aussi participé à sa chute en étant cause de sa naïveté, tant il est clair que cette affaire Lewinsky eu pour but de le faire tomber. Mars ascendant conjointe Vénus conjointe Jupiter donne une idée de son activité, et il n’a pas dû être difficile à piéger.

 

 

Partager avec:

Mars rétrograde en Bélier le 11 septembre

Mars est la planète qui symbolise le fer, l’agressivité, l’action, la libido.

Mars est la première planète en sortant de la Terre, suivie par Jupiter, Saturne et les lentes (les planètes côté Soleil sont Vénus et Mercure) . Elle fait un cycle de 22 mois environ durant lequel sa période de rétrogradation est variable (60 à 80 jours) Mars (souvent associée à la libido, qui signifie énergie) se met au service de Vénus pour accomplir ses désirs,  combler nos besoins, Mars va chercher,  Mars aide Vénus à mettre « en forme » (ça peut prendre neuf mois). La guerre est attribuée  à Mars, et ce n’est pas par hasard ; c’est la planète rouge. Mais c’est aussi le sport en temps de paix !

Comme toutes les planètes extérieures, cette  planète est rétrograde lorsqu’elle est en opposition au Soleil et non, lorsqu’elle est en conjonction comme les 2 planètes “intérieures” , Mercure, Vénus.

D’après A.Ruperti, la planète en opposition conserve son potentiel face au Soleil,  par lequel elle est éclairée comme une pleine Lune – les deux planètes peuvent même finir par s’entendre, la conscience et l’action pourrait finir par s’accorder comme dans toute opposition – mais en attendant, elles sont dans une lutte active comme deux planètes de feu.

Cependant, face au Soleil toujours direct,  la planète rétrograde est affaiblit dans sa course puisqu’elle retourne sur son chemin : les humanistes disent que c’est  pour nous inviter à réfléchir sur nos actes, nos décisions, « pour épurer nos motivations ».

Dans les faits, concrètement,  il va y avoir des retards, des actes manqués, des paroles retirées, des signatures de contrats annulés, des retours en arrière, des changements de dernière minute, bref des loupés, des batailles personnelles qui vont s’achever faute d’ambition solaire, dans un ronron entretenu par un Mars découragé qui se contentera de peu…

En ce qui nous concerne, nous devons le rapporter  dans notre thème personnel à la maison que Mars transite, et aux aspects qu’elle fait avec nos planètes.

Cette année, comme Mars fait un séjour long en Bélier, il va y avoir  65 jours de rétrogradation qui commencent  le 10 septembre à 28° en Bélier pour n’y retourner que le 3 janvier 2021 après qu’elle soit redevenue directe à 15° le 14 novembre (reculade de 13°). Les personnes dont les planètes ou ascendants ou points, sont sur les degrés  concernés (entre  15° et  28° du Bélier) verront trois passages de la planète (“Jamais deux sans trois”).

Comme le Bélier est carré au Capricorne, des carrés se referont parce que Pluton, Saturne et Jupiter rétrogradent au même moment dans le troisième décan,  cela donne une longue période faites de coup d’accélérateur et de coup de frein comme en ce moment avec les tentatives d’action face aux répercussions du virus du Covid.

Un carré de Mars à 28° à Saturne à 25° qui commence avec 3° d’orbe sera exact le 27 septembre à 25° (on a eu le même carré en marche direct de Mars à Saturne à 26° en Capricorne le 24 août) puis un carré à Pluton 22° exact le 11 octobre, et finalement  un carré à Jupiter exact le 18 octobre. 

Ces carrés ne laisseront pas beaucoup de répit, vue la proximité des trois ténors (Saturne, Pluton et Jupiter). Donc,  prenons notre mal en patience et il ne faut pas oubliez que souvent les carrés nous boostent en nous bousculant, nous forçant à agir envers et contre nous !

 En attendant , nous avons le carré de Mars en Bélier à Saturne en Capricorne à 25°30 qui va durer. Notez au passage la présence de la Lune noire en conjonction qui veut le castrer.

De plus, un triangle isocèle (T carré) entre la base Soleil 18°-Neptune 19° , sommet nœud nord 24° de quelques jours, et Lune , “ne vous faites pas d’illusions” sans parler du Chiron opposé Mercure (“je ne vous ferais pas de concessions”). A suivre, parce que les trigones du Soleil à Jupiter- Pluton, nous soutiennent !

 

Lire aussi “Mars attaque” du 30/7/202

Partager avec: