Le Soleil en Balance va t-il nous apporter un peu d’harmonie ?

Le Soleil entre en Balance le 22 septembre à 23 h 41 (heure de Paris).

Cest le signe de l’Equinoxe comme vous le savez, le moment où le jour est égal à la nuit, mais pas pour longtemps, puisqu’on perd de plus en plus d’ensoleillement, en attendant le solstice d’hiver le 21 décembre, après lequel les jours recommencent à augmenter. C’est pour cette raison sans doute que les astrologues ont décidé qu’elle symboliserait l’équilibre toujours remis en cause. C’est, comme le Bélier, un signe cardinal,  signe d’un démarrage. Les deux signes sont de polarité opposée mais complémentaire. Ne vous y trompez pas, il y a du Bélier dans la Balance et de la Balance dans le Bélier, mais face au Bélier, la Balance doit jouer de ses atouts pour faire le poids.

Il faut  le dire et le redire : le signe du Soleil ne fait pas l’individu, c’est un symbole que  le Soleil “type” n’est atteint par son porteur que dans un effort d’évolution spirituelle, rien n’étant donné au départ, même s’il y a de fortes tendances latentes notamment au niveau des imperfections! Faire croire dans les journaux qu’on prédit l’avenir avec le soleil natal nuit gravement à l’image de l’astrologie qui est aussi précise que la psychologie qui se targue d’être une science exacte, alors qu’elle ne se base sur aucune donnée mathématique. D’autre part, chaque personne a un thème différent, fait de douze signes, de douze maisons, et si l’on se sert de onze planètes (Chiron, étant la dernière), il y a également aussi cinq points à considérer qui sont les nœuds, la Lune noire, Priape, la part de fortune.

La Balance constitue avec le Bélier, l’axe de l’identification* “comment je me perçois par rapport aux autres” , le “je” en Bélier et “l’alter ego”, en Balance. Théoriquement, le Bélier est ascendant dans le thème symbolique mais il se situe ailleurs dans nos thèmes personnels. Aussi, commençons-nous notre identification aux autres avec un autre signe ascendant, mais  dans les maisons où l’axe Bélier-Balance se situe, il faut aussi prendre cette donnée en compte.

Certains peuvent avoir les signes Bélier-Balance dans le natal en IV/X et,   s’identifieront aux autres au niveau de la famille si la Balance est en IV (ils se plieront à toutes les exigences), mais si la Balance est en X, ce sera le travail qui constituera la source de leur identification aux autres et, ces personnes passeront leur vie à satisfaire ce pôle, accentuant leur implication personnelle dans l’axe, pour se sentir exister. Ceci constituera un défi pour eux. 

Si vous avez la Balance en secteur V, vous vivez pour l’amour, les enfants, la créativité qui sont votre moyen de contacter les autres et, vous savez qui vous êtes avec vos nombreux amis qui compte sur vous en secteur XI, là où se situe le Bélier.

Voici le thème de Julien Clerc, né le 4 octobre 1947 à 17 h 50 à Paris, dont l’axe Bélier-Balance est intercepté dans l’axe I/VII. “L’interception de l’axe de ces signes dans un théme est importante, la personne a un comportement de façade, avenant, pour avoir des relations agréables, sans jamais s’intéresser à SES propres ressentis, car des mécanismes de “répression de soi” se sont installés. Dans ce système, un Bélier ne peut pas exister, il ne sait pas qui il est ” (Irène Andrieu). C’est assez étonnant car tout le monde connait ce chanteur qui a incarné la séduction et le charme au cours de bientôt cinq décennies.

Si vous avez la Lune noire natale en Balance, elle vous fera douter de vous en tant que personne valable face aux autres, tant que vous ne comprendrez pas que c’est inutile de vouloir plaire à tout le monde (ce qui est vraiment le comble pour une Balance), en face se trouve Priape qui surexploite votre potentiel de commandement en vous rendant agressive, ce qui n’arrange pas la dualité chez la Balance. D’autres lectures sont possibles, ce ne sont que des exemples.

Si vous avez le nœud sud en Balance, vous venez d’une famille où les Balances sont nombreuses, je l’ai vérifié de nombreuses fois : vous avez donc des atavismes de Balance dans vos gènes astrologiques ! Vénus est votre régente karmique, le maitre de votre hérédité en quelque sorte, donc dans votre thème sa place est importante.

La Balance c’est le partage mais surtout au niveau mental : un partage raffiné, intellectuel, tout en douceur et en nuances, dont Vénus délicate est la déesse. On ne la verra pas avec n’importe qui, faire n’importe quoi, elle a trop peur pour sa réputation, elle fuit le scandale même si elle a l’art de se mettre dans des situations impossibles parce qu’elle n’ose pas dire “non”. Il faut donc qu’elle apprenne à dire ce mot magique, en se servant de sa polarité Bélier.

En effet, autant le Bélier sait ce qu’il veut faire, et fonce pour le faire, autant la Balance a besoin de réfléchir et n’arrive pas à se décider si trop peu d’autres indications dans son thème ne viennent l’aider. Elle aura donc tendance à tergiverser, elle n’arrivera pas à rompre, et sa sentimentalité la fera beaucoup souffrir. Une Balance ne quitte pas, on la quitte, car comme le Taureau régie par Vénus, ces deux là ont en commun leur romantisme, et leur fidélité, même s’ils sont capables de retomber sur leurs pieds en regardant ailleurs, parce qu’ils savent séduire (possibilité du complexe dit de Casanova).

Sur le plan psychologique, la Balance est le signe qui doit faire régner l’équilibre, on lui demande de faire régner la justice et la paix, (avec second maitre Saturne qui dit la loi, en exaltation), mais on sait que ces fameux plateaux sont instables et qu’un rien les faire vaciller ! C’est un signe d’air et elle est susceptible. Elle a besoin qu’on la rassure tout le temps.

Quelles sont les tendances dans les trois mois pour la Balance ?

Comme vous pouvez le voir sur le thème ci dessous les aspects du moment sont difficiles, excepté le trigone entre Pluton en Capricorne et les planètes Mercure, Vénus, Mars en Vierge, qui sont les planètes rapides demandant ici les comptes, le concret. Comme la Balance est le signe “social”, c’est de cela qu’il s’agit.

Vénus, maitre de la Balance, a un rôle majeur pour le signe. Actuellement en Vierge elle rejoint Mars avec laquelle elle fera une conjonction, néanmoins non exacte. En Vierge, c’est une Vénus de Terre combattante et, concrète qui décide de ne pas se laisser faire : remise en question des affaires et bilan, peuvent être à l’ordre du jour, envie de se soigner physiquement mais aussi moralement. Vénus sera en Balance du 15 octobre au 8 novembre, ce qui lui amènera de la douceur, mais ne sera jamais en conjonction avec le Soleil, l’orbe étant trop grande.

Il y a aussi la présence de Mercure en Vierge qui vient renforcer le sens pratique, puis Mercure sera en Balance du 1er au 17 octobre.

Ces périodes seront donc plus favorables aux Balances.

Jupiter a presque fini ses douze mois dans le signe qu’elle quitte le 10 octobre 2017, et avec son entrée en Scorpion (durant le signe de la Balance) nous serons  dès lors dans une tendance plus dure qui favorisera les choses typiquement Scorpion, comme les affaires sociétales, de mœurs et de santé (PMA)  et d’argent  ou tout apport de valeurs, provenant des héritages et des associations.

Jupiter devra faire preuve de “générosité” avec les personnes victimes des nombreux drames actuels et déminera les manœuvres souterraines des uns et des autres, elle fera un travail de réhabilitation des nombreux organismes et personnes qui sont en difficultés. Jupiter sera peu à peu en sextile avec son maitre Pluton, favorisant des changements désirés par Pluton depuis 2009 en Capricorne (la loi), on peut donc s’attendre à des réformes structurelles au niveau des retraites parce que Saturne concerne les personnes âgées (pour le moment il s’agit de l’augmentation du minimum vieillesse en trois ans !).

Jupiter quittant la Balance ne sera plus en opposition avec Uranus en Bélier. Une certaine tranquillité, permettra de se ressourcer, de rétablir un équilibre fragilisé par une pression trop forte produite par ses deux géantes qui s’affrontaient, et Uranus ne sera plus en conflit avec la puissante Jupiter, qui l’a poussait à des errements. Les Soleil et Ascendants Balance, de même que n’importe quelle autre planète de votre thème en Balance, ne ressentiront plus sa pression. Il est possible que vos nerfs aillent mieux !

Uranus en entrant en Taureau le 16 ami 2018 fera pour sept ans, un socle solide avec les planètes en Capricorne en tendance de trigone imprimant dans le concret, la rigueur (bien sur, avant le trigone il y a le sesqui-carré de 145°, nous aurons l’occasion de le voir).

Saturne, elle-même entrera en Capricorne dès le 21 décembre où elle sera en domicile et donc plus ou moins carrée aux planètes en Balance. Saturne reste deux ans et demi dans un signe. Il sera en compagnie de la Lune noire moyenne pour neuf mois.

Saturne sera en compagnie de Pluton, maitre de Jupiter en Scorpion avec laquelle, elles formeront  donc des aspects positifs durant l’année, les Soleil Balance ont souvent des planètes en Scorpion.

Ce seront des années Capricorne avec un amas qui variera mais pendant au moins deux ans et demi avec Saturne et Pluton les choses seront de plus en plus “sérieuses” : comme nous sommes sur la croix cardinale, l’énergie est commune avec la Balance, à qui il sera  demander de prendre encore plus de responsabilités, ce sera une incitation à plus de rigueur, d’austérité, demandant  de démarrer des actions, donc de prendre des décisions ce qui est toujours difficile pour une Balance, aussi profitez encore des moments de légèreté avant qu’on ne vous en demande encore plus.

Une de ces demandes peut provenir du nœud sud en Verseau, en aspect au signe de la Balance, car qui dit nœud sud dit retour du passé dans le présent par des responsabilités ou le retour de personnes qui s’étaient éclipsées de votre vie.


 

Print Friendly, PDF & Email

Un uranien, c’est quoi ? Dali, Gandhi, Marie, Kate, Edith, Muriel

L’Uranien ne croit rien, ni personne, il ne veut rien faire comme les autres, il est “libre”*. Cette personne montre sa différence et, son originalité. L’originalité uranienne est tellement forte, que lorsqu’il y a seulement dans le thème une planète en Verseau , pour peu quelle soit mise en valeur, elle définie déjà une personnalité particulière, rebelle, s’ennuyant du connu, originale dans ses idées.

Uranus en position dite angulaire, elle va influencer le comportement en I, en IV elle donnera une hérédité originale (qui sera à la base de son style), en VII ce seront des partenaires recherchés comme complément, en X la carrière pourra être originale mais aussi changeante, novatrice, le rôle social tourné vers l’amélioration des conditions de vie

-la planète peut être aussi associée par aspect au Soleil ou à la Lune, et plus il y a d’aspects sur Uranus, plus l’influence est forte, car on trouve en général, plusieurs indices concordants :

-la planète Uranus placée en Un uranien, c'est quoi ?position forte comme apex dans un t-carré (traduction : au sommet dans un triangle formé par trois planètes), opposée à un amas ou au centre d’un amas colorant la plus rapide qui va se révéler codominante

– seule dans un hémisphère du thème, ou maître d’Ascendant, ou en aspect au Soleil ou à la Lune,ou régente karmique sud (le comportement hérité). Pour une femme la Lune en aspect d’Uranus donnera un comportement un peu froid, moins feminin, si l’aspect est entre le Soleil et Uranus, c’est plus une question d’idéal, de volonté, dans ces deux cas c’est un animus plus fort.

Ainsi Uranus, comme toute autre planète peut-être dans une maison non angulaire et devenir une dominante

Ci-contre, thème de Mahatma Gandhi né le 2 octobre 1869  à 7 h 12 Portbandar Inde, dans lequel Uranus est en secteur IX/X au MC en Cancer maitrisé par la Lune en Lion, maitresse du MC,  Uranus, planète conjointe au MC lieu de la vocation supérieure. Ici on peut dire qu’Uranus est la co dominante de la Lune.

Uranus est le “nouveau” maître du Verseau depuis 1789 et Saturne  était le premier d’après le septénaire de Ptolémée. Saturne, c’est la frugalité, pas vraiment l’envie d’être original, plutôt dans une attitude de retrait. Il y a un peu de cela dans les Verseaux qui sont distants, et sans empathie dès que vous ne les interessez plus (dernier signe d’air, mental, précédant la grande fusion sentimentale des Poissons).

Ils ne veulent pas faire partie du troupeau, non pas tant par snobisme (signe d’air, élitisme oblige) mais surtout parce que toute vérité, toute règle doit passer par le scanner de leur mental omniprésent car ce sont des “mentals”, avant d’être des êtres spirituels : ils ont des idées, des idéaux mais ce ne sont pas ceux de tout le monde, ils sont libre-penseurs et, ils ont une une exigence, un jugement exact sur les défauts du monde qui les entoure. Leur rôle est de nous mettre en contact avec le monde des idées. Luc Bigé, dit du Verseau “c’est un introverti qui fait de l’extraversion”.

Les Verseaux veulent donc faire les choses à leur manière, afin d’introduire une attitude novatrice dans l’exécution des choses dont ils s’occupent. Ils sont alors intransigeants, ils ont (comme les Lions) un léger complexe de supériorité, dû à un fort ego. 

Les uraniens sont des inventeurs, des découvreurs comme Thomas Edison ou Steeves Jobs, ils sont médecins comme Bernard Kouchner,  hommes politiques révolutionnaires comme Nelson Mandela, Martin Luther King, Gandhi, Margaret Thatcher,  couturier comme Yves St-Laurent, astrologues comme Dane Rudhyar,  acteurs comme Patrick Dewaere ou Marie Trintignant, peintre comme Salvador Dali, ou auteure professeure artiste comme Kate Millet, informaticienne comme Edith Windsor, je pourrais aussi trouver beaucoup d’aviateurs et de cosmonautes.

Le dessinateur Hergè avait Mars conjoint Uranus en Capricorne trigone au Soleil  maitre de la VIII et IX, ce qui fit sa fortune.

Galilée avait Uranus Sagittaire opposé Mars carré Soleil, Mercure, Pluton, ce qui fut moins confortable.

On note souvent l’importance de Neptune, car à l’originalité se mêle l’imagination ! (voir article sur Neptune http://versusconformita.livehost.fr/2017/04/01/etre-un-neptunien-exemples/). Un uranien, c'est quoi ?

Salvador Dali né le 11 mai 1904 à 8 h 45 se comportait de manière excentrique, et devint un des prêtres du mouvement surréaliste. Il avait un amas de planètes dans un thème en forme de bol dans le dernier quart du zodiaque Est, la Lune en Bélier,  maitre de son ascendant Cancer, était carrée à Uranus, son hypersensibilité son génie est peut-être contenue ici…Uranus en sagittaire en VI opposé Neptune en XII , fermant un dessin de “Bol”  orienté quasi totalement en hemisphére sud indiquant l’extraversion,  faisait des aspects avec toutes les planètes du thème et un quinconce avec l’amas Soleil, Mercure, Mars en Taureau en XI.

Les femmes uraniennes ont du mal à rester en couple, la routine les ennuie, ce sont de bonnes mères “à temps partiel”, car elles sont trop intéressées par la découverte de nouvelles personnes, métiers, choses. Elles veulent leur autonomie et leur liberté, elles ne sont pas dans le contrôle des détails, ni dans les horaires, elles ne sont pas possessives ni jalouses, elles peuvent être présentes-absentes (on croit ressentir dans cette attitude de l’indifférence lorsqu’on est enfant).

Du fait de leur proximité avec le Soleil, les planètes Mercure et Vénus sont souvent situées dans les signe entourant le  Soleil en Verseau comme le Capricorne  pour qui la solitude, n’est pas vraiment un problème, et qui prennent tout en mains  lucidement, mais il peut y avoir des planètes dans le signe des Poissons et selon la qualité de planètes en Poissons, la solitude est plus durement ressentie (Vénus par exemple). Ainsi, si elles sont en couple, c’est le plus souvent à la quarantaine dépassée, que la rupture se produit, Uranus étant en opposition à lui-même (de même que Saturne en position difficile). Quand les couples explosent, elles gardent les enfants et se retrouvent père et mère, ce qui ne les dérange nullement car elles sont d’une grande ouverture psychologique, mais aussi d’une certaine décontraction dans leur vie amoureuse (qui n’est pas leur priorité, il faut bien le dire).

Elles se demandent, quand même, pourquoi elles sont seules, ne se rendant pas compte de la manière dont elles fonctionnent avec leur partenaire, alors qu’inconsciemment, elles ciblent toujours les mêmes par un jeu de miroirs et, qu’ainsi la suite est à prévoir. Voici les réflexions que j’ai fréquemment entendues : “la vie à deux est contre-nature”, “je veux bien vivre avec un homme mais dans deux logements distincts, et si nous n’avons pas les moyens, avoir des chambres distinctes”, “les rapports sexuels ??…”, “Faire le repas ??”.

Elles peuvent très bien s’entendre avec un compagnon homosexuel qui du fait d’un anima fort comble leur vide affectif, sans exiger de relation amoureuse (exemple de Françoise Sagan) http://versusconformita.livehost.fr/2015/02/09/la-folle-vie-de-francoise-sagan-interceptions-taureau-scorpion-axe-39/)

Pour les hommes du signe du Verseau, ou avec un Uranus dominant, c’est différent ils savent que “le fil à la patte” n’est pas pour eux, aussi ils cumulent les relations attachées-détachées avec… détachement. De ce fait, il n’est pas question d’avoir des enfants, ils ne sont pas “papa poule” : pour eux, l’humanité est suffisamment peuplée de petits orphelins qui ont besoin d’aide, sans aller en rajouter (une façon de se dédouaner), ce sont ceux-là qu’ils veulent éventuellement sauver. Mais les enfants arrivent si vite qu’ils se retrouvent avec plusieurs enfants de plusieurs femmes dans le monde, qu’ils “abandonnent” partiellement, parce qu’ils ne sont jamais là ! Une relation longue ne peut donc durer qu’à condition qu’on leur laisse de l’air, sans aucun soupçon de jalousie, sans demander des comptes pour quoi que ce soit, et même une aide quelconque, en acceptant toutes les absences imposées avec le sourire. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils font souffrir l’autre, ils sont ingénus.

Un uranien ou une uranienne peut être bisexuel parce qu’il ou elle n’a pas de tabou. Peu lui importe, il vit sa vie, et tant pis, si cela dérange. Un Uranien ne se justifie pas.

On l’aura compris, pour aimer un Uranien ou une uranienne, il faut s’accrocher : la douce, mais indépendante uranienne Marie Trintignant l’a payé de sa vie. Chez elle, les amas de planètes sont opposés à l’exception d’un Neptune en Scorpion en VI (désillusions liées à la sexualité, à la source de son jeu d’actrice), avec Uranus rétrograde conjoint Pluton rétrograde et lune noire, (Pluton maitre de Neptune), conjoint nœud nord et Lune en FC. On voit ici les influences des planètes lentes, la force de Pluton mais aussi de Neptune en sextile, qui ont actée la jeune femme. Uranus est carrément en opposition au nœud sud Jupiter et Mercure.  donnant un mental revendiquant la liberté de dire et de faire comme elle l’entendait (accentué par Jupiter), ce qui a provoqué une dispute qui a tournée mal avec un compagnon violent, la maison V des amours étant particulièrement mal aspectée avec des planètes difficiles Uranus carré ascendant et Pluton rétrogrades, la lune noire. Il faut aussi noter la Lune en Lion qui faisait d’elle une reine sur un plateau, constitué de personnes de sa famille (sa mère et son fils), et souvent de son pére, Jean-Louis Trintignant. Cet amas en opposition avec Saturne montre la prégnance de l’élément familial qui était sa marque (conjonction Soleil Saturne opposée Lune), car elle avait également vécu avec un metteur en scène, un acteur. Le chanteur B. Cantat était  “étranger” à son monde.

L’uranisme qui est le deuxième mot pour l’homosexualité, est nommé d’après la planète Uranus. Deux exemples :

Elle s’appelait Kate Millet et fut pour les Etats-Unis ce que Simone de Beauvoir fut pour la France. Elle vient de disparaitre ce 7 septembre. On peut voir Uranus sur l’AS et Saturne en Verseau (en secteur XI maitrisé par Uranus) en Bélier signe de Mars, ce qui indique que sa révolte fut la résultante de l’éducation dont elle eu a souffrir (son père les battait, puis les quitta), Saturne étant aussi le maitre de son MC, lieu de celui qui dit la loi dans la famille.

On voit Uranus AS opposé Jupiter DS, autre aspect indiquant l’impossibilité de se soumettre aux règles. Elle avait également Uranus trigone Vénus conjointe lune noire et Neptune, Vénus étant carré lune, divisant son anima, avec un nœud sud conjoint Mars en Lion, montrant une masculinité héritée. Saturne est également co dominante mais opposé à la lune noire, il montre le désir de passer de l’autre côté de la loi du père. En fait, on peut penser qu’elle lui a ressemblé, mais dans son corps de femme.

  Elle eu une tante fortunée (Jupiter angulaire maitre de la VIII), qui lui permis d’étudier à l’université, où elle développa ses talents d’écrivaine, et de pamphlétaire publiant “The politics of Sex” (traduit sous le titre “La politique du Mâle”) , au moment des seconds combats des années soixante-dix pour la liberté des femmes. Comme elle fut internée de force par sa famille pendant quelques jours à cause d’une bipolarité supposée, elle devint une adversaire acharnée des méthodes médicamenteuses des psychiatres des années soixante-dix. Désormais son combat tourna autour de ces deux axes : la sexualité et la psychiatrie. Bien que mariée à un artiste japonais pendant vingt ans, elle termina son existence auprès d’une femme qu’elle épousa.

Edith Windsor – Schlain née à Philadelphie en Pennsylvanie en juin 1929 est une autre suffragette du Women’s lib,  elle a disparu le 12 septembre à l’âge de 88 ans, durant la même semaine que Kate Millet.Né dans une famille d’émigrés qui souffrit beaucoup de la crise des années trente. Après avoir fait ses études de mathématiques à l’université de New York, elle occupa en tant que programmeur un poste important chez IBM. Marié un an à Saul Windsor, à la fin de ses études, elle le quitta pour vivre sa vie de lesbienne. Son grand amour fut Thea Spyer, une psychologue suédoise, qui fut atteinte de sclérose en plaque, avec laquelle elle vécut jusqu’à sa mort, en 2009.

Elle fut  à l’origine d’une décision historique en 2013 de la Cour suprême américaine, pour les droits des homosexuels. Après la mort de sa première épouse en 2009, qu’elle avait légalement épousée au Canada, on lui avait réclamé 363 000 dollars car une loi fédérale sur le mariage lui interdisait d’avoir le même régime fiscal que le dernier survivant d’un couple hétérosexuel.”

“Soutenue par l’administration Obama, elle avait alors porté l’affaire devant la plus haute juridiction du pays. Cette dernière lui avait donné raison et avait notamment déclarée inconstitutionnelle, la loi fédérale stipulant que le mariage était l’union d’un homme et d’une femme, accordant ainsi aux couples homosexuels les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Cela avait jeté les bases pour que la Cour suprême légalise le mariage gay dans tout le pays en 2015.”(d’après le journal Le Monde). Lorsqu’elle mourut, elle venait d’épouser Judith Kasen. (Windsor avait 87 ans and Kasen 51ans).

Voici son thème, mais malheureusement, j’ai du choisir l’heure de naissance, donc je ne peux prendre en compte l’angularité d’Uranus en secteur VII, quoique la position du Soleil en MC et, de Saturne en IV, rende bien compte des rapports difficiles avec l’autorité parentale, puisque déjà on a ici une opposition Soleil-Saturne dans l’axe IV/X, avec une lune noire en IV, sans parler de Vénus en VIII au nœud nord indiquant son combat pour une sexualité légalisée.

Il faut noter qu’elle disparait au moment du retour dépassé, d’Uranus qui se fait à 84 ans, ce qui montre qu’elle est bien marquée par cette planète, mais ce fait n’est pas rare, l’énergie de cette planète qui revient à la même place provoque souvent l’arrêt de la vie sur terre.

Dans son thème, on voit la Lune en trigone à Uranus (liberté, originalité)

sextile à Mercure rétrograde opposée à Saturne (refus de l’autorité patriarcale assumée),

un carré d’Uranus à Pluton maitre du nœud sud ,et Pluton sextile à Vénus en Taureau conjointe au noeud nord également en Taureau, montrant une grosse demande affective et… sexuelle, mais aussi sa puissance et sa possessivité lui ayant donnée la force de combattre pour l’égalité financière des femmes vivant ensembles. Un sesqui-carré (145°) avec Neptune-Mars donne à penser sur son côté activiste , mais sentimental.

On notera dans tout ces thèmes de femmes et d’hommes l’importance du signe de la Vierge, signe de Mercure, Mercure étant aussi le signe des Gémeaux, et de la maison III, signe d’un couple de jeunes gens du même sexe, et marquage astrologique qu’on trouve souvent dans les thèmes de bisexualité, ou d’homosexualité.

Voici encore le thème de Muriel Robin, actrice, bisexuelle, qui revient de loin : 1er prix du conservatoire de musique, plusieurs piéces de théatre classique,  en 1988, succès après Bouvard avec le spectacle de Palmade et films les  visiteurs, 2002 (maladie de sa mère Alzeimer aggravé), en 2000 film de Medhi Charef, film Marie Besnard, spectacle « au Secours », angoisse, nombreuses dépressions, alcool, parce que nominée sept fois aux Molières, mais jamais reconnue par le métier,  excepté un Emy Award durant lequel elle faisait un burn out.

Muriel est née le 2 août 1955, son énergie et son egocentrisme vient de l’accumulation de planètes en Lion Soleil, Pluton,  Jupiter, Vénus, Mars, Mercure, et Uranus en Cancer. Elle dit « je veux tout ».

Comme personnalité marquée par Uranus, nous avons la Lune en Capricorne (donc mère froide, mais aussi une personne exemplaire, sérieuse) opposée à Uranus Cancer et la Lune est apex d’un yod qui est fait par deux quinconces entre la Lune et Pluton  et la Lune et le nœud sud en Gémeaux. La Lune est maitresse de la maison VIII avec toutes les planètes en maison VIII en Lion, mais  maitresse d’Uranus en Cancer.

La Lune noire en maison I fait qu’elle ne sait pas qui elle est en tant que personnalité, cela se complique par le nœud nord en I qui lui demande qu’elle arrive à s’identifier, en tant que personne unique et irremplaçable, avec des atouts comme la conjonction Soleil Jupiter et Jupiter maitre de l’Ascendant, mais brimée par un saturne en carré avec l’amas.

 

* La liberté d’aller et venir ou de faire ou pas quelque chose est une composante de la liberté, mais n’est pas la liberté intérieure qui se détache du faire, de l’avoir.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Un aspect “appliquant” donne plus de liberté

Irène Andrieu dans son livre l’Arbre Généalogique Karmique, décrit le sens karmique des aspects. Cette grande astrologue française a étudié avec Krishnamurti et Nelly Kauffman d’après des écrits sauvés par les moines tibétains (lors de l’invasion chinoise).

Sa vision est guidée par l’idée de réincarnation contenue en filigramme dans les écrits de Dane Rudhyar, notamment dans l’étude des nœuds lunaires, non mise en valeur chez les humanistes puisqu’ils “choisissent” de donner tout liberté à l’homme dans sa destinée puisque leur mouvement née dans les années soixante est le fruit des discussions de la mouvance de la psychanalyse transpersonnelle, des “découvertes” de  Palo Alto .

“Les aspects sont le résultat des engagements des vies antérieures que les planètes retrouveraient” : Dane Rudhyar  décrit les manifestations « intellectuelles et inconscientes » de chaque type d’aspect, en fonction du stade dans les inter cycles des planètes.

Irène Andrieu, nous explique le sens  spirituel des aspects : les aspects appliquants renferment en eux plus de liberté que les aspects séparants et sont un choix de “l’Esprit” en nous. Sens karmique de l'aspect appliquant

Il y faut qu’il y ait un “potentiel” de transformations dans ces aspects car sinon les transits ne serviraient-ils qu’à réactiver les mêmes schémas (ce qui se passe en général).

Voyons d’abord  comment cela fonctionne puisqu’il faut d’abord distinguer un  aspect appliquant, d’un aspect séparant.

Dans tout  aspect  entre deux planètes,  il y a une planète lente dite “mère” (une locomotive) et une planète plus rapide dite “fille” (un wagon)  qui vont former un aspect croissant jusqu’à l’opposition de la planète mère, et ensuite un aspect décroissant après l’opposition.

Voyons  le stade d”un l’aspect : que l’aspect  soit croissant ou décroissant,  la planète fille est  appliquante  avant  l’aspect exact (le wagon s’arrime à la loco) ici la planète appliquante arrive avec son enthousiasme, sans influence encore, elle est donc plus libre par rapport à la planète qu’elle va accoller, elles se rencontrent sans a priori, puis

elles forment toutes deux l’aspect exact sur le degré exact des deux, ici c’est la conjonction qui est plus ou moins bénéfique, selon la qualité des planètes, les lieux qu’elles occupent signe et maisons,

la planète la plus rapide dite fille forme un aspect séparant, un degré après l’aspect exact: le Wagon quitte la Loco mais il y a une trace de l’impact, ne serait-ce que l’échauffement provoqué par leurs énergies conjuguées (il en est de même dans toute rencontre importante).

Appliquante,  on est dans une phase de maturité et d’introversion des expériences, la planète fille prend la direction de l’aspect (de la situation), enrichissant la planète mère (en effet dans sa course elle avance, elle va bousculer l’autre planète) : dans une conjonction appliquante Soleil-Saturne, le Soleil appliquant Saturne peut enrichir les idées de Saturne le rendant moins rigide, plus rayonnant, plus créatif, même si cette conjonction est difficile.

Dans la phase séparante, la planète fille s’éloignant n’est plus aussi active, parce qu’elle a étè fusionnelle  avec la planète mère, la planète mère  étant l’agent qui active le tandem tant qu’il n’y a pas  prise de conscience de l’éventuel conflit révélé par la conjonction.

Exemple : Le conflit de Soleil-Saturne c’est le conflit entre sa propre volonté et celle du patriarcat, du pére, des lois, on peut s’y plier plus facilement dans l’appliquant parce qu’on apporte une vision plus solaire de l’autorité, qui permet de l’enrichir tandis qu’en séparant on est dans une fuite, une rébellion (me semble-t-il).

Les directions appliquantes qu’elles soient dans un aspect croissant ou décroissant représentent une autonomie décisionnelle, une réalisation.

La symbiose est accentuée, lorsque ce sont deux personnes de la sphère privée symbolisées par les planètes :

Soleil : père, mari,  le Moi idéal

Saturne : celui qui dit la loi dans la famille (père ou mère)

Lune : femme-mère, épouse,  famille, public

Mercure : enfant à soi en général, le cadet, enfant extérieur à la famille

Vénus : fille, amante, jeune femme sans enfant

Mars : Fils aîné, amant, 

Jupiter : oncle, protecteur, beau-frère, beau-père,

Durant l’enfance,  la personne s’identifie à la planète-fille (rapide) à laquelle elle obéit, mais qui la sécurise. Puis il y aura des questions à l’heure des choix. On tient compte de la période où cela se produit, la planète fille étant inhibée par le modèle planète mère. Exemple :  Saturne/Mercure,  Saturne/Mars donnant inhibition saturnienne au niveau des planètes rapides, au niveau de la communication, ou de l’action, et de la sexualité éventuellement. Ceci peut se faire à certains moments, mais pas à d’autres selon les circonstances, c’est une tendance qui peut devenir lourde en cas de crise.

Les planètes rétrogrades (signalées par R sur les thémes) étant surchargées d’à priori et de croyances, quand il y a rétrogradation ( Saturne conjointe Mercure retro, ou Saturne conjointe Mars retro), il y a peur du changement et projection sur Saturne qui “parait” handicaper les choix.  On va analyser que Saturne (lois, limites, non aboutissements, retards de toutes sortes) devient responsable dans l’esprit de la personne « je n’ai pas pu le faire parce que untel –mon père, mon patron, mon mari -m’a empêché ».

“Mais il faut sortir de ce raisonnement où les planètes sont fautives pour prendre conscience que c’est en soi, relever la tête et comprendre qu’on doit se libérer du poids de ce karma qui ne nous appartient pas et qui pèse sur nous.” (d’après Iréne Andrieu” qui a créé l’Astrologie de l’évolution)

 

Print Friendly, PDF & Email

Aspects appliquants ou séparants : finalité

Lotus Mougins--Les astrologues humanistes ont pensé qu’il était vain de travailler  sur les zodiaques de naissance d’une manière figée comme le serait un plan de maison, ou un calcul algébrique car l’individu est susceptible de changements bons ou mauvais..

En appliquant au zodiaque le mouvement des astres géocentriquement, mais en  connaissant l’astronomie héliocentrique, ils ont mis en relief l’aspect cyclique de la vie .

Toutes les planètes figurant dans les éphémérides classiques avec lesquelles nous travaillons sont absolument référencées jour après jours depuis des centaines d’années (voir éphémérides sur le blog).

On a donc une vision exacte des aspects qu’elles formaient à notre naissance et nous pouvons constater que  nous naissons au milieu de cycles qui existaient déjà avant nous et qui continuerons après nous dans un mouvement d’horloge parfait.

Elles forment des aspects qui sont fixes sur le papier mais qui peuvent être soit croissant appliquant ou séparant, soit décroissant appliquant ou séparant (on prend exemple sur le cycle des aspects entre la lune et le soleil qui devient le symbole de tous les inter-cycles).

L’aspect croissant appliquant entre deux planètes est  comme une voiture qui roule en augmentant sa puissance mais qui quand  elle arrive sur un obstacle (l’autre planète), lui rentre dedans, et qui en le dépassant fait un aspect croissant séparant !  On peut dire la même chose pour les aspects décroissants.

Les aspects croissants provoquent l’action, les aspects décroissants provoquent  la conscience (d’avoir ou pas fait ce qu’il fallait). Lors de l’aspect décroissant,  je ne suis pas obligée de passer par des situations pour comprendre, je viens avec  la prescience de ce que j’avais vécu précédemment avant ne naître  quand il s’agit du thème natal, mais lors des transits, si  on a vécu un cycle complet de la Lune par exemple, on a vécu tous les moments du cycle.

Du point de vue des chiffres, on compte un degré avant qu’elle ne touche la planète, le degré où elle applique et  un degré après :

(ci-contre, les aspects majeurs croissants  à gauche et décroissants à droite  en partant du haut du cercle car les planètes circulent dans les signes  dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, on peut imaginer le soleil à la conjonction en haut et la lune qui fait le tour puisque c’est notre modèle)

Au niveau psychologique et potentiellement actif, on explique ainsi : dans un aspect appliquant pendant longtemps la personne désespère de ne pas réaliser son rêve, elle doit vivre des choses qui lui font prendre conscience que le rêve n’est pas la réalité, le sens de l’aspect appliquant se vit par les situations, les actions. 

C’est toujours la planète rapide qui travaille puisqu’elle est la “fille” de la planète plus lente, qui est donc puissante, au début de l’aspect de conjonction : par exemple  la Lune symbolise  les situations de ma vie courante qui m’obligent à me connaitre (elle bouge tout le temps faisant douze degrés et demi par jour, touchant toutes mes planètes tous les mois).

Dans un aspect séparant, “ça y est,  j’ai compris” ou bien, “je recommencerais au prochain cycle”, soit dans quinze jours (Lune), soit dans quinze ans (transits de Saturne). C’est ainsi qu’on fait sans cesse les mêmes erreurs, d’une manière compulsive lorsqu’on agit de façon pulsionnelle sans tirer les conséquences de ses actes, lorsqu’on n’essaie pas suffisamment de connaitre ses attentes et ses besoins profonds.

Si les  planètes sont  rétrogrades, donc circulent en marche arrière,  la personne refuse de s’adapter aux réalités de sa vie.

Exemples : Jupiter en sextil décroissant à Saturne et le Soleil en carré décroissant à Saturne.

  1- Saturne reste deux ans et demi dans un signe et Jupiter un an et ces planètes sont conjointes tous les 20 ans,

elles furent en conjonction autour de 19°, en mai 2000 en Taureau : actuellement ces planètes sont en sextile, avec Saturne à 21°30, Jupiter à 24°09 cet aspect est décroissant parce que Jupiter, la planète fille, revient vers Saturne la planète mère, mais ici l’aspect est séparant puisque Jupiter a dépassé les 21°30, le degré de Jupiter est supérieur à celui de Saturne.

Conclusion : Il s’agit dans cet aspect  avec Jupiter du bien-être, de la protection des enfants, de la société, par la loi de Saturne, le sextil décroissant Jupiter-Saturne étant dépassé – aspect séparant – l’effet positif des mesures prises pour avancer au niveau social l’est également et va durer, puisqu’avec un sextil il s’agit du concret.Cependant, mais si cela ne se fait, il faudra s’y remettre au moment du semi-carré, car pour le moment les dès sont jetés.

2 – Le Soleil à 19°43  est en carré décroissant à Saturne à 21°30 mais appliquant puisque pour que l’aspect soit exact le Soleil doit encore progresser de la différence, de 2°, ce qui se fera dans deux jours, le 14/9.(Ajoutons qu’un aspect est considéré comme efficace 1° avant et 1° après l’aspect exact).

Conclusion : On pense que l’aspect appliquant est plus fort puisqu’il “rentre dans” , si l’on peut dire, la planète mère ce qui implique ici comme raisonnement qu’au niveau des contestations (ici il y a un problème d’autorité entre deux planètes archètypes du père), la volonté du Soleil  voudrait être plus forte ou souveraine que celui qui dit la loi, les limites imposées, et même le paternalisme symbolisées par Saturne, et l’aspect décroissant qui est un moment de conscientisation d’un problème d’autorité, de  mal digéré, provoque la contestation.

Le Soleil  fera un sextile à Saturne le 17 octobre, quand il sera en signe d’air en Balance, ce sera un moment d’ajustement. La conjonction du Soleil et de Saturne ne se fera qu’au moment où le Soleil et Saturne entreront en Capricorne le 21 en décembre ensemble, mais auparavant durant la semaine précédente, le soleil s’approchera de saturne en sagittaire en aspect de conjonction appliquante, toujours décroissante, ce n’est qu’après que le soleil sera en conjonction sèparante dans une progression alors croissante, avec Saturne derrière lui !).


 

Print Friendly, PDF & Email

Saturne et Lilith encore !

Qu’est-ce qui est en jeu actuellement ?

Saturne est positionné  pendant deux mois sur le même degré (21°) du 27/7 au 26/9, et puis sera encore dans le Sagittaire jusqu’en décembre 2017 avec la Lune noire qui tantôt le suit ou le précède (ici à 27°), jusqu’en novembre, aussi soyez compatissant avec vous–même car c’est une conjonction sévère (je travaille avec la lune noire moyenne mais l’espace entre la lune noire vraie et la moyenne peut être considéré comme l’espace  d’action entre lequel elle agit, selon le nombre de degrés, l’espace se trouvant quelquefois dans deux secteurs qui se suivent où l’influence produit l’enchainement des situations, par exemple de la maison IV à la V : confusion, douleur familiale perturbant la vie amoureuse ou la vie avec les enfants, ou/et empêchant  d’en avoir)

Avec Saturne, vous voulez la sécurité : vos limites mais aussi vos barrières, votre vérité), mais avec la lune noire, Lilith vous voulez du changement , la passion sexuelle, c’est la force du féminin, qui elle dérange,  questionne.  Ce faisant, le questionnement produit des révélations, des contestations, détruisant les anciennes croyances, et vous avez peur de l’évolution de vos croyances, car si elles évoluent, vous changerez aussi de style de vie, d’amies, et vous n’en avez pas envie !

Le Signe du Sagittaire dans lequel elles  se trouvent symbolise l’expansion de votre conscience , aussi branchez votre inconscient qui vous guide sur l’inconscient collectif, car surtout ne sous estimez pas la puissance de votre inconscient : 90% de l’activité de notre cerveau provient de l’inconscient, et seulement 1% du conscient.

Votre ego doit s’aligner sur ces forces qui vous portent.

Saturne et la Lune noire sont en carrés à Chiron en Poissons (ici à 23°) et ce jusqu’au 2 novembre 2017 : il y a ici aussi une lutte de pouvoir entre l’ouverture spirituelle consciente et la peur. Cela concourt à vous mettre sur le grill.

La Lune noire est en carrée aux nœuds nord et sud en Lion et Verseau, aussi vous êtes  fortement contrarié par cette position inconfortable : puissance de l’ego en Lion qui peut se faire générosité, ouverture en Verseau qui doit aller vers l’abnégation ! Au centre, la lune Noire veut nous faire faire un saut qui peut s’avérer périlleux. Cela en vaut-il la peine ?

Nos tendances égoïstes risquent d’être les plus fortes, mais nous paierons les pots cassés.

Print Friendly, PDF & Email